Un médecin agressé toutes les dix heures en France !

Un médecin agressé toutes les dix heures en France !
Le 10/04/2015 à 16:45 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
397 0 01 min 00
Les médecins oeuvrent toute l'année afin que les français puissent être en bonne santé, mais ceux-ci subissent aussi de nombreuses agressions de patients en colère. Environ toutes les 10 heures, un médecin est agressé en France d'après une enquête qui vient d'être publiée.

D'après une enquête publiée aujourd'hui, par le Conseil de l'Ordre national des médecins et l'institut de sondage Ipsos, on ne compte pas moins d'une agression toutes les 10 heures envers un médecin sur le territoire français en 2014. Un chiffre supérieur de 27% à une moyenne calculée depuis 2003 et qui se tient autour de 700 agressions par an.

Un chiffre en baisse par rapport à 2013

Même si ce chiffre, de 900 agressions par an est énorme, par rapport à la moyenne enregistrée depuis 2003, celui-ci est toutefois en baisse par rapport à 2013 où l'on avait dénombré pas moins de 925 agressions envers des médecins contre 901 pour cette année 2014. 4,5 médecins sur 1000 ont déclaré un incident d'après cette enquête sur les 200 000 praticiens que compte la profession en France.

Les médecins qui ont été le plus agressés, sont les médecins généralistes avec 61% des incidents, devant les ophtalmologistes (7%), les dermatologues (4%), les gynécologues (3%), les rhumatologues (3%) et les psychiatres (3%). Les plus touchés, toutes spécifications confondues, sont ceux qui sont dans le centre des villes, cela représente 57% des agressions, alors que le chiffre des banlieues recule avec 22% des incidents.

Prise en charge, attente, vol, non-delivrance d'arrêt de travail !

Bien sûr, les agressions ne sont, pour la plupart, pas complètement gratuites avec en tête, les incidents qui surviennent suite à une prise en charge considérée comme mauvaise par les patients. Ces incidents représentent plus de 30% de toutes les agressions. Viennent ensuite le vol ou les tentatives de vol (20%), la non-délivrance de médicaments ou d'arrêts de travail (14%), le temps d'attente (9%), alors que pour 5% des cas, aucune mention n'est précisée par le médecin agressé. Négligence ou réellement pas de raison à l'agression ? On ne la saura pas, libre à chacun d'imaginer ce qu'il veut.

Tous les départements ne sont pas touchés à l'identique et on retrouve ainsi les départements ayant les populations les plus populaires aux premiers rangs avec le Nord (7%), les Bouches-du-Rhône (4,5%), l'Isère (4,5%), la Seine-Saint-Denis (4%) ou de la Loire (3,5%).
 
Il parait incroyable que les médecins, qui sont là pour notre bien, puissent être autant agressés par les patients qu'ils sont censés aider. Bien sûr, de nombreux médecins passent au dessus de ces menaces et agressions verbales, le chiffre réel doit être bien plus élevé que les 900 qu'on nous annonce aujourd'hui, pauvre France... 
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!