Mamie ne veut pas de trous dans son jardin, ENORME !

Mamie ne veut pas de trous dans son jardin, ENORME !
Le 28/12/2011 à 21:07 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
375577 3 05 min 32
Superbe tranche de vie d'une mamie qui ne veut pas de trous dans son jardin et qui est naturelle et vulgaire, juste ENORME !

Une vidéo qui va vous rendre dingue tellement cette scène de vie semble surréaliste mais cela est bien vrai, ce n'est pas une comédie. Attention, vous risquez la crise cardiaque avec cette mamie qui ne veut pas que des ouvriers travaillent et fassent leur boulot dans le jardin de sa maison. Celle-ci ne lache rien tout au long de la vidéo et les ouvriers restent calmes malgré qu'elle soit insultante et agressive !

12 minutes de pure rigolade !

Une autre vidéo dans le même style : Elle pète un plomb après un accrochage en voiture
869Top
256Flop

Réactions

phil-bo le 09/02/2012 à 01:28

pauvre france!!....................................................................................

apierre2509 le 01/04/2012 à 02:18

Analyse d'un Expert Judiciaire Construction :
Cette dame est irascible, acariâtre, intolérante, raciste ....
L'âge n'excuse pas tout, et l'ouvrier a parfaitement raison de ne pas répondre à la violence par de la violence, même verbale, et de s'en remettre à l'autorité de la Police, ce qu'aurait du faire cette dame.
Car sur le plan juridique du respect de la propriété, ELLE A PARFAITEMENT RAISON !
Quand un mur est "mitoyen" (ce qui veut dire que sa propriété est partagée entre les deux voisins, donc également le coût de son édification et son entretien), il est bâti A CHEVAL sur la limite de propriété, en accord avec les 2 voisins, qui supportent chacun la servitude créée par la fondation de ce mur, et par la surface perdue par sa demi-épaisseur.
Ce ne semble pas être la cas ici, les voisins de cette dame faisant visiblement bâtir le mur de leur coté de la limite de propriété (pour autant que celle-ci ait fait l'objet d'une BORNAGE CONTRADICTOIRE, acte juridique élaboré par un Géomètre Expert, et entériné chez un Notaire, ou par décision de justice), sans lui demander son accord sur les détails du mur (type, hauteur, finition, etc.).
Dès lors, cette dame n'a ABSOLUMENT PAS obligation de supporter une servitude d'occupation de son tréfonds, même enterrée !
la TOTALITÉ de l'ouvrage, y compris sa fondation, doit rester dans la propriété de celui qui bâtit le mur !
La tolérance est de l'ordre du millimètre, correspondant à la précision possible d'un Géomètre Expert.
Et ce ne sont pas le solutions techniques qui manquent pour assurer la stabilité du mur, même dans le cas d'une fondation qui ne déborde que d'un coté.
Des immeubles entiers, en secteur urbain, sont construits sur ce principe, leurs fondations ne dépassant pas d'1 cm chez les voisins !
La solution la plus simple aurait été de bâtir le mur en retrait de la limite, pour laisser la place du débord de la fondation, sans dépasser de la limite ....
Comme par hasard, le propriétaire voisin de cette dame n'est pas là pour soutenir son projet, et laisse son entreprise gérer, en première ligne, ce conflit de voisinage courant, qui peut occuper les tribunaux pendant de nombreux mois !

domi59 le 27/04/2012 à 16:31

bien qu'elle n'a pas la maniere de le dire. sur la forme cette dame à parfaitement raison. si la construction de se mur a était prise sans son accord. les fondations n'ont pas à empieter sur son terrain . et l'entreprise ne peut pas, ne pas le savoir.

PASNAT91 le 12/11/2012 à 15:34

Général(e) en retraite............!!!!

mage le 09/04/2013 à 14:57

Elle a bien raison de ne pas se laisser faire...

Manquerait plus que ça...

TataGege le 16/11/2013 à 00:56

Quelle patience ont ces garçons !!!



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!