Un hôtel 4 étoiles victime d’un ransomware

Un hôtel 4 étoiles victime d’un ransomware
Le 06/02/2017 à 14:44 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
192 0 01 min 00
Un hôtel autrichien 4 étoiles a été la victime de pirates informatiques qui ont infiltré le système de l’hôtel et l’ont infecté avec un ransomware, obligeant l’hôtel à payer une rançon, faute d’une autre solution. 

Une attaque qui se répète

Même un hôtel de charme orné de boiseries et planté au bord d’un lac au coeur des Alpes se repose sur l’informatique pour gérer aussi bien les réservations que l’encaissement, et même l’ouverture et la fermeture des portes, contrôlées par un système de clés électroniques. C’est à ce système que les pirates informatiques s’en sont pris, en y introduisant un ransomware. Ce n’est pas la première fois qu’ils subissent ce genre d’assaut et cette troisième attaque s’est soldée par le blocage du système de contrôle des clés. Mais les dégâts ne se sont pas arrêté là et c’est tout le système de réservation de l’hôtel qui a été paralysé, ainsi que la caisse enregistreuse.

L’hôtel a été contraint de payer

Suite à une précédente attaque l’été dernier, l’hôtel avait déjà dû dépenser beaucoup d’argent pour restaurer le système et, comme l’a expliqué Christoph Brandstaetter, le directeur du Romantik Seehotel Jaegerwirt, à défaut d’un coupable épinglé, les assurances n’ont rien remboursé. C’est à contrecoeur qu’il s’est résolu à payer la rançon s’élevant à deux Bitcoins (une monnaie virtuelle), équivalent à environ 1500€, cette solution s’avérant la plus rapide et la moins chère. “L’établissement était complètement bloqué avec 180 hôtes, nous n’avions pas d’autre choix. Ni la police, ni les assurances ne vous aident dans un cas comme celui-là”.

L’hôtel veut alerter l’opinion et les entreprises sur ce danger

Victime d’attaques à répétition, l’hôtel a voulu, cette fois, rendre l’affaire publique afin d’alerter sur cette technique, le danger que cela représente, ainsi que le manque de protection des structures face à de telles attaques. Sans doute aura-t-il également voulu dénoncer le manque de secours et de recours dont on dispose dans une telle situation, ainsi que le manque de soutien et de couverture de la part des assurances. En espérant qu’ils auront bénéficié de la qualité du service d’une entreprise de matériel d’encaissement telle que JacPesage pour la maintenance de leur caisse enregistreuse défaillante. Toujours est-il que l’hôtel a, depuis, renforcé la sécurité de son système informatique et envisage une mesure plus radicale, certes, mais moins coûteuse et d’une efficacité redoutable pour éviter ce genre de problème : le retour aux serrures à l’ancienne.
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!