Les secrets du plancton se dévoilent avec l'Expédition Tara Oceans

Les secrets du plancton se dévoilent avec l'Expédition Tara Oceans
Le 24/05/2015 à 05:52 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
4687 0 03 min 55
Avec 35 000 échantillons récoltés, l'expédition Tara Océans est revenue de son périple dans les mers du monde avec du plancton collecté dans de très nombreuses régions. Cette semaine, après deux ans, les chercheurs livrent enfin leurs premières découvertes et celles-ci sont très importantes, pour l'écosystème, pour la science, pour la connaissance du fonctionnement de notre planète et pour nous !

Après plusieurs années en mer à étudier les organismes marins, l'expédition Tara Océans a fait son grand retour en 2012 et a récemment livré ses premières découvertes, jeudi 21 Mai 2015. Après plus de 3 ans en mer à étudier le plancton marin, les chercheurs ont ensuite analysés les échantillons et données collectés durant l'expédition. Les découvertes qu'ils ont pu faire devraient nous conduire à l'avenir à mieux comprendre les différents effets du réchauffement climatique sur cet écosystème qui est vital pour notre planète. De part ses premières découvertes qui viennent d'être annoncées, on peut déjà qualifier cette expédition de véritable succès.

L'expédition Tara Océans avait pour but d'analyser le piégeage des molécules de gaz carbonique (CO2) par les micro-organismes marins comme le plancton. A bord de la Goélette "Tara", les chercheurs sont ainsi partis de la ville française de Lorient pour commencer leur étude sur la mer méditerranée avant de rejoindre la mer rouge, de longer les côtes jusqu'à l'Inde, redescendre par Madagascar, faire le tour de l'Amérique du Sud avec un détour vers la péninsule Antarctique, sillonner le Pacifique et enfin, revenir vers les Etats-Unis, le Canada et l’Arctique. Un voyage qui aura duré presque 4 ans et aura été très instructif, d'après les premières informations dévoilées.

Toutefois, le programme initial a été grandement chamboulé avec près de la moitié des mers au programme qui n'ont finalement pas pu être étudiées, et pourtant, les résultats sont déjà immenses pour la science et la connaissance de notre belle planète.

Etudier des organismes peu visibles mais tellement indispensables

Cette expédition a eu pour but de décrypter toutes les facettes d'un monde encore bien méconnu et presque invisible, le plancton, qui regroupe l'ensemble des organismes vivant dans les eaux douces, saumâtres et salées. Ces organismes ont un rôle très important dans la chaîne alimentaire des océans et ceux-ci influencent au quotidien l'ensemble de notre planète et notre écosystème.

D'après Patrick Wincker, membre de l'équipe de Tara Oceans, ce plancton que l'on trouve dans nos océans représentent pas moins de 80% de la biomasse de ces dits océans et produisent tout simplement près de la moitié de l'oxygène que nous respirons chaque jour sur terre. Autant dire que l'importance de ces organismes est capitale et qu'une telle expédition va nous permettre de mieux les comprendre et ainsi, les protéger et nous protéger.

Près d'un milliard d'organismes inconnus !

Le plancton, on vous le disait plus haut, regroupe tous les organismes vivants dans les eaux douces, saumâtres et salées, comme les larves, les gamètes, les petits crustacés, les algues microscopiques et bien d'autres encore. Ceux-ci produisent la moitié de notre oxygène, mais absorbent aussi une grande partie du carbone que l'on trouve dans l’atmosphère, et sont clairement indispensables à la vie sur terre.

Au total, les chercheurs ayant participé à cette expédition ont réussi à séquencer près d'un milliard de caractéristiques génétiques des micro-organismes que l'on trouve dans le plancton et se sont aperçus lors de leurs recherches que nous étions très loin de les connaitre et d'en estimer le nombre qui serait bien plus important que ce que l'on pensait jusqu'à présent.

Des découvertes qui représentent un pas énorme vers une meilleure connaissance de cet écosystème marin que nous ne voyons pas, ou presque pas. A noter que cette expédition a mis à jour qu'une partie infime de ce que l'on peut trouver dans les océans et les chercheurs sont unanimes, il reste encore énormément à découvrir sous l'eau et les découvertes sont encore loin d'être terminées !

Le point de départ de l'étude de l'impact du réchauffement climatique

Cette étude étant la première de ce type, il n'est pas encore possible de constater les effets que peut avoir le réchauffement climatique sur le plancton et la vie aquatique des organismes, mais cette étude servira de point zéro et permettra par la suite de pouvoir établir des différences et mettre à jour les changements de la biodiversité par rapport au réchauffement climatique.  Il n'y a actuellement aucun point de comparaison avec le passé malheureusement.

D'après les chercheurs, une autre découverte importante de cette expédition est la sensibilité du plancton par rapport aux températures. Là où certains organismes pourront tout à fait survivre et absorber le problème du réchauffement climatique, d'autres, au contraire, n'auront pas cette chance et seront amenés à disparaître. Mais avec toutes ces découvertes, il sera bientôt possible de modéliser tout cela et enfin mieux comprendre les conséquences et changements et donc, pouvoir mieux les anticiper en cas de besoin. 
3Top
2Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!