Tour de France et premier cas de dopage : Rémi Di Gregorio (Cofidis) suspendu et en garde à vue

Tour de France et premier cas de dopage : Rémi Di Gregorio (Cofidis) suspendu et en garde à vue
Le 10/07/2012 à 16:20 par Alpachinois

Vu Favoris Temps moyen
1300 0 01 min 00
Les faits se sont déroulés le lundi 09/07/2012 au soir après une perquisition de la gendarmerie à l'hôtel de Bourg-en-Bresse où logeait l'équipe Cofidis.

Le motif de la perquisition serait "une présomption de dopage" selon Annaïck Le Goff.
Rémi Di Gregorio aurait passé un coup de téléphone à un trafiquant de produits dopants d'après L'Equipe.



Le fait qu'il ait été sur écoute depuis l'affaire Astana aurait permis aux gendarmes d'effectuer la perquisition à l'hôtel.

Cofidis a exprimé sur un communiqué que Rémi Di Gregorio était "suspendu, dès à présent, à titre conservatoire, dans l'attente de plus amples informations concernant la réalité des faits qui lui sont reprochés".

Alors que le coureur français, Rémi Di Gregorio, est 35ème au classement général cette affaire pourrait bien compromettre toute l'équipe Cofidis (qui avait déjà quitté le Tour en 2007).
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!