Les températures froides tuent 20 fois plus que les chaudes !

Les températures froides tuent 20 fois plus que les chaudes !
Le 22/05/2015 à 05:18 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
2543 0 04 min 36
Une vaste étude vient d'apparaître sur le sujet et les basses températures et épisodes hivernaux tueraient plus que les grandes températures des saisons estivales. L'hiver serait ainsi 20 fois plus meurtrier que l'été !

Chaque année, de nombreuses personnes succombent à cause des températures, qu'elles soient faibles ou élevées. Le froid touche particulièrement les plus démunis en hiver, alors que l'été, de son côté, s'attaque plus aux personnes âgées, par exemple, dans notre pays. Mais quid des périodes les plus meurtrières et des températures qui correspondent ? Une équipe de chercheurs s'est penchée sur cette vaste question au travers d'un travail titanesque.

Une étude publiée jeudi dans la revue médicale britannique, The Lancet, et qui porte sur les décès liés à la température, nous en apprend un peu plus sur les dégâts de la chaleur et du froid. Ce ne sont pas moins de 74 millions de cas qui ont été étudiés afin de déterminer les chiffres de cette étude. Ces décès ont été enregistrés entre 1985 et 2012 dans 387 villes de 13 pays différents avec entre autres, les Etats-Unis, la Chine, l'Australie, le Japon, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Suède, le Brésil, le Canada, l'Italie...

Presque 8% des décès liés aux températures

Durant cette étude, les chercheurs ont analysé, pour chaque décès prématuré, les températures enregistrées ce jour-là, les ont comparé aux normales de saison et ont ainsi pu mettre en corrélation décès et mouvements anormaux de températures. D'autres critères sont aussi entrés en compte avec le taux de la pollution de l'air ou encore le taux d'humidité.
Il se dégage, au final, que 7,71% des décès analysés sont dus à des températures non-optimales. Certes, ceci est une moyenne car cela oscille entre les pays avec, par exemple, jusqu'à 11% des décès concernés en Italie, au Japon ou bien encore en Chine et seulement 3% pour le Brésil, la Suède ou la Thaïlande.

Les températures extrêmes moins meurtrières !

Bien sûr, comme on peut s'y attendre, c'est le froid qui est en grande partie responsable de ces décès avec, 7,29%, là où, la chaleur n'est responsable que de 0,42%. Le froid serait ainsi 20 fois plus mortel que le chaud. Cela n'est guère étonnant, mais ce qui va suivre l'est un peu plus, ou pas. Fait étonnant donc, bien que l'on s'attende clairement à ce que les grandes vagues, de froid ou de chaud, soient responsables, en grande partie, de tous ces décès, et bien cela n'est pas du tout le cas.

Effectivement, d'après les chercheurs, seuls environ 1% des cas sont concernés par des températures extrêmes lors de leur mort. Ainsi, les températures plus douces, froides ou chaudes, seraient plus meurtrières. Sans doute que ces vagues étant identifiées, nous nous y préparons mieux et empêchons la logique de suivre son cours en tuant plus lors d'apparitions de températures extrêmes !
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!