Grossesse et cannabis : quelles conséquences sur le sommeil du bébé ?

Grossesse et cannabis : quelles conséquences sur le sommeil du bébé ?
Le 07/07/2020 à 11:15 par Nonoob

Vu Favoris Temps moyen
145 0 01 min 44
Une étude démontre un possible lien entre la consommation de cannabis chez les femmes enceintes et les troubles du sommeil chez les bébés sur le long terme. Selon les chercheurs, il est fondamental de mener des campagnes de prévention chez les futures mamans.

De plus en plus de futures mamans consomment

Certaines femmes qui attendent un bébé continuent de consommer du cannabis durant leur grossesse. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur le fœtus et sur l'enfant lors de sa vie future. Dans une étude publiée dans la revue Sleep Health, les chercheurs dévoilent que cette substance aurait un impact considérable sur le sommeil de l'enfant qui serait plus susceptible de subir des troubles du sommeil.

Pourtant, de plus en plus de femmes enceintes consomment du cannabis. La consommation, sous n'importe qu'elle forme, aurait augmenté de 7 % d'après l'étude menée par une équipe de l'université américaine de Boulder. John Hewitt, directeur des sciences comportementales explique cela par le fait que la marijuana est légale dans plusieurs Etats. Il ajoute également que le cannabis a une action anti-nauséeuse prouvée dans le cadre d'une étude sur des patients en chimiothérapie. 

En revanche, on note une baisse de la consommation de tabac et d'alcool chez les futures mamans quand elles tombent enceintes. John Hewitt indique donc que "plusieurs études montrent qu'il faudrait faire preuve du même bon sens pour le cannabis, même si son usage est légal aujourd'hui".

Les effets sur les enfants à long terme

Une étude a été menée sur 11 875 jeunes. Les données ont été enregistrées entre leur 9-10 ans et le début de l'âge adulte. Les mamans ont alors répondu à un questionnaire sur la consommation de cannabis durant leur grossesse. Sur toutes les mères interrogées, 700 ont affirmé avoir consommé de la marijuana lorsqu'elles étaient enceintes, dont 262 plusieurs fois par jour et 184 au moins une fois par jour.

Puis, les mamans ont répondu à un questionnaire sur le sommeil de leur enfant, en indiquant le temps d'endormissement, le nombre de réveils nocturnes, la durée du sommeil, si l’enfant ronfle, etc.

En analysant les données des deux questionnaires, on constate que les enfants nés d'une mère qui consommait du cannabis durant la grossesse avaient des problèmes cliniques liés au sommeil. Les mamans ont également mis en avant le fait que leur enfant avait des difficultés à se lever le matin et qu'il se sentait fatigué la journée.

Néanmoins, ces études ne démontrent pas scientifiquement un lien de cause à effet, car les données reposent essentiellement sur les réponses des mamans qui peuvent être erronées. En effet, certaines ont pu nier le fait d'avoir consommé du cannabis durant la grossesse car elles ne veulent pas admettre avoir eu un comportement qui est mal perçu. 

1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!