Les secteurs bénéficiant de l’assouplissement des règles sur le cannabis

Les secteurs bénéficiant de l’assouplissement des règles sur le cannabis
Le 26/08/2020 à 17:58 par Nonoob

Vu Favoris Temps moyen
136 0 01 min 00
Si l’Europe a longtemps constitué une terre où le cannabis n’était ni considéré, ni accepté, la réglementation semble s’assouplir ou du moins, se diriger vers des évolutions positives. Inspirée par d’autres régions du monde, comme les États-Unis ou certains pays d’Afrique, cette évolution de réglementation européenne serait favorable à de nombreux secteurs d’activités, à commencer par les producteurs ou éleveurs de plantes de cannabis. Retours sur les opportunités que représenterait un assouplissement des règles concernant la culture ou la vente de cannabis.

Producteurs et cultivateurs, un secteur premier 

Il existe forcément un secteur impacté positivement par le relâchement des interdictions concernant le cannabis, ce sont bien sûr les producteurs et cultivateurs. Il n’est pas difficile de trouver de bons éleveurs de plantes de cannabis, mais jusqu’à aujourd’hui, toutes les gammes de plantes n’étaient pas autorisées partout. Par exemple, la plupart des plantes féminines de cannabis contiennent entre 20 et 25% de THC (tétrahydrocannabidiol), c’est-à-dire l’agent psychotrope du cannabis. En Europe, ce type de culture est tout simplement interdit aujourd’hui.

Cependant, un assouplissement de la législation permettrait de cultiver certaines plantes avec un taux de THC élevé, mais avec un seul but : les convertir en des produits finis avec un taux de THC très faible, voire inexistants. C’est avec les processus d’extraction et de transformation que le taux de THC peut être transformé. Si le cannabis est consommé sous forme de cigarette, alors les extraits présents dans la feuille seront optimisés pour que le THC soit conservé.

Le cannabis, nouvelle opportunité de tourisme

L’assouplissement des règles relatives au cannabis permettrait également de lancer une nouvelle forme de tourisme, déjà très prisé aux Pays-Bas, l’un des seuls pays ayant légalisé le cannabis en Europe et dont l’État souhaite se saisir du marché. Cela prouve bien l’intérêt et l’attractivité du marché du cannabis, notamment sur le plan touristique : en 2028, ce marché pourrait représenter 58 milliards d’euros en Europe, une somme à ne pas négliger.

D’ailleurs, l’Europe pourrait largement s’inspirer des réussites outre-Atlantique, dans les États américains ayant légalisé le cannabis : au Colorado, des « cannabis tour » sont organisés pour visiter des fermes de cannabis, faire des dégustations ou bien faire des retraites pour se « recentrer sur soi » en consommant légalement du cannabis. Ce marché a permis d’augmenter la fréquentation touristique et les recettes de 85% par an.

Ce marché est d’ailleurs porté par des personnalités, qui tend à favoriser encore plus le marché : Mike Tyson possède sa propre ferme en Californie, et Snoop Dogg a été l’un des premiers à créer sa propre marque de cannabis.

Produits dérivés du cannabis, de nouvelles opportunités

Aujourd’hui, le cannabis n’est pas exploité à son maximum. Certains secteurs d’activités, comme la beauté ou le bien-être, ont encore beaucoup à apprendre de la plante de cannabis, qui contient des cannabinoïdes, des substances réputées favorables pour lutter contre certains maux, aussi bien physiques que mentaux. La seule différence : certains cannabinoïdes n’ont pas de dimension psychotrope, comme le CBD (cannabidiol).

Ce dernier est alors utilisé pour réaliser des crèmes, des huiles de soin, des produits alimentaires ou encore des boissons, qui permettent de bénéficier des atouts de la plante en toute sécurité. Assouplir les règles sur le cannabis permettrait de développer ce marché d’avenir, qui pourrait représenter des milliers d’emplois dans l’agriculture industrielle ou le secteur des cosmétiques.

1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!