Résultat & classement de l'étape 8 du Tour de France 2015

Résultat & classement de l'étape 8 du Tour de France 2015
Le 11/07/2015 à 17:27 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
950 0 01 min 00
L'étape 8 du Tour de France 2015 est la première étape de cette Grande Boucle 2015 à ne pas être dédiée aux sprinteurs avec une arrivée sur une côte de 3ème catégorie. Cette étape emmenait les coureurs de la ville de Rennes à Mur de Bretagne pour 181,5km et deux petites difficultés.

Cela fait bientôt une semaine que les coureurs ont pris le départ du Tour de France 2015 et voici la première étape pour les grimpeurs. Certes, le Tour n'est pas encore dans les montagnes des Alpes ou des Pyrénées, mais l'étape 8 propose la première arrivée avec des points pour le maillot de meilleur grimpeur.

Au programme, 181,5km, une côte de 4ème catégorie quelques kilomètres avant le sprint intermédiaire et une bosse finale de 3ème catégorie qui devrait permettre de découvrir les grimpeurs en forme sur ce 102ème Tour de France.

Attaques et contre-attaques au programme de cette étape

185 coureurs étaient au départ de cette 8ème étape, un non-partant avec Luca Paolini (Ita-Katusha), contrôlé positif à la cocaïne et exclu de cette Grande Boucle, et des attaques dès les premiers kilomètres. Des attaques qui n'ont rien donné jusqu'à celle de Sylvain Chavanel (IAM), suivi par Bartosz Huzarski (Bora-Argon). Deux coureurs qui auront rapidement distancé le peloton de 50 secondes et qui ont été imités par Romain Sicard (Europcar) et Pierre-Luc Périchon (Bretagne-Séché) à 30 secondes.

Quelques kilomètres plus loin (au 9ème), la jonction a été faite entre l'échappée et ses poursuivants avec une avance de plus de 2 minutes sur le peloton. Au mieux de cette échappée, celle-ci a compté près de 4 minutes d'avance avant que le peloton ne se mette à rouler et réduise l'écart au fil des kilomètres.

Les équipes de grimpeurs à l'assault des échappés

Non-repris avant le sprint intermédiaire, l'échappée a donc pris les plus gros points et la tête du peloton s'est disputé le sprint avec, encore une fois, André Greipel qui est venu s'imposer en prenant 11 points, alors que Peter Sagan, second du classement du meilleur grimpeur, n'en empoche que 7 et laisse s'échapper l'allemand pour le maillot vert.

Juste après le sprint intermédiaire, 17 coureurs ont lancé une offensive avec notamment, Pierre Rolland et Bryan Coquard (Europcar), Michal‚ Kwiatkowski, Mark Cavendish et Peter Sagan (Etixx-Quickstep), ou encore, André Greipel (Lotto-Soudal). Une contre-attaque qui, très rapidement, a rejoint les 4 échappés au kilomètre 112. Quelques minutes plus tard, trois hommes ont lâché leurs compagnons, alors que les autres coureurs se faisaient reprendre par le peloton, Lars Bak (Lotto-Soudal), Michal Golas (Etixx) et Bartosz Huzarski (Bora), comptaient 40 secondes d'avance.

Un francais en forme, Vincenzo Nibali à la peine

Mais les équipes de sprinteurs ne l'ont pas entendu ainsi et, même si cette dernière échappée a connu jusqu'à 1 minute d'avance, l'écart s'est réduit petit à petit et a été reprise à 8km de l'arrivée.

Dès le début de ce dernier mur, de 3ème catégorie, où est jugé l'arrivée, alors que le peloton arrivait à vive allure, l'équipe Sky prenait les devants pour Christopher Froome et le peloton éclatait. On attendait une attaque franche et directe dès les premiers mètres de l'ascension mais il a fallu attendre le dernier kilomètre pour que la course s'enflamme sous l'impulsion d'Alexis Vuillermoz (AG2R). Sous la flamme rouge, c'est Christopher Froome (Sky) qui accélérait à son tour avant de poser une attaque et se faire contrer par Vuillermoz qui partait seul à 700m de l'arrivée avec Dani Martin (Cannondale-Garmin) en contre-attaque. Mais aucun coureur n'aura pu revenir sur le français qui offre la première victoire française sur cette Grande Boucle 2015 !

Vuillermoz s'impose donc et la grande information du jour, c'est la méforme de l'italien Vincenzo Nibali qui n'a pu suivre le rythme de la tête du peloton et qui termine légèrement distancé, perdant encore du temps sur les favoris de cette 102ème édition et qui laisse à penser qu'il ne fera pas parti des coureurs aux avant-postes cette année !

Les faits importants du jour

  • Chute de Nicolas Edet (Cofidis), damien Gaudin (AG2R) et Merhawi Kudus (MTN-Qhubeka), sans gravité
  • Vincenzo Nibali en petit forme

Classement de l'étape 8 et au général

1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!