Un test salivaire pour détecter la fatigue au volant

Un test salivaire pour détecter la fatigue au volant
Le 19/02/2015 à 02:48 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
954 0 01 min 00
Après le test salivaire pour détecter les drogues, voici un nouveau test qui devrait arriver en 2015, le test salivaire qui permettra de détecter la fatigue et lutter efficacement contre la somnolence au volant.

Responsable de près d'un tier des accidents automobile en France et première cause mortelle sur les routes de France, la somnolence au volant inquiète. C'est pourquoi, la société des autoroutes, Vinci Autoroutes, a décidé de financer entièrement un test salivaire qui permettrait de savoir si un conducteur va prendre le volant en étant fatigué et lui permettre ainsi de prendre le volant, ou pas, suivant le résultat du test qui apparaît après 10 minutes.

En lisant tout ceci, vous ne vous sentez pas forcément concerné par ce problème de conduite en état de somnolence et pourtant, cela est très courant et nous sommes probablement tous bien plus concernés qu'on ne le pense. N'avez-vous jamais pris le volant tard la nuit en ayant pourtant de nombreux kilomètres a effectuer ? N'avez-vous jamais pris le volant en ayant peu dormi ? Probablement que si, nous aussi, mais beaucoup d'autres aussi !

La somnolence au volant, une habitude pour beaucoup !

D'après une étude publiée en 2008 par La prévention routière et l'association des sociétés françaises d'autoroute et menée sur 40 000 automobilistes, plus de 30% déclarent avoir, au moins une fois dans l'année, conduit en état de somnolence, la moitié déclare avoir eu un épisode de somnolence de nuit et 4% ont déclaré avoir frôlé l'accident lors d'un micro-sommeil dans les 12 derniers mois. Il n'est guère étonnant que cela représente 8% des accidents mortels sur la route et 18% sur les autoroutes.

Développé par une équipe de chercheurs du Centre du sommeil et de la Vigilance de l'Hôtel-Dieu à Paris, ce test salivaire devrait probablement arriver sur le marché d'ici à la fin de l'année 2015. François-Brince Hincker, responsable chez Vinci Autoroutes, aimerait que ce test équipe les voitures à l'avenir, et rapidement, afin de permettre une baisse des accidents et tués sur la route chaque année. Enfin sur les routes, c'est surtout sur les autoroutes qu'ils y voient un intérêt !
2Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!