Informatique : La NSA peut décrypter les communications internet codées

Informatique : La NSA peut décrypter les communications internet codées
Le 11/09/2013 à 10:20 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
912 0 01 min 00
Alors qu'on s'imagine toujours qu'Internet et les communications sont sécurisées et inviolables ou presque, on apprend cette semaine que ce n'est pas le cas et que la NSA américaine serait capable de quasiment tout décrypter !

Chaque jours, des millions de personnes et d'entreprises utilisent Internet en pensant que celui-ci est sécurisé et qu'ils peuvent communiquer sur d'importantes choses en tout sécurité mais finalement, ce ne serait pas le cas !

Effectivement, l'informaticien Edward Snowden, ancien informaticien de la NSA et de la CIA, a révélé récemment que la NSA était en mesure de pouvoir décrypter l'essentiel des systèmes que l'on trouve sur Internet. Fournissant des documents, cet informaticien apporte la preuve que la NSA travaille sur un programme qui permettrait de casser les codes de nombreux systèmes de chiffrement. Un programme pour lequel la NSA débourserait pas moins de 190 millions d'euros par an.

Certaines grosses entreprises actives sur Internet et notamment des fournisseurs d'accès à Internet se sont d'ailleurs dits victime d'avoir été forcés par le gouvernement américain de donné un accès ou carrément les clés de cryptage de leur système...

Cette fois, si certains avaient encore des doutes, on peut-être sûr que nous sommes surveillés et que rien n'échappe aux gouvernements sur Internet, car oui, il n'y a sans doute pas que les américains qui s'amusent à surveiller le web en profondeur.

Vous vous pensiez libre de faire, dire et partager en toute sécurité ce que vous vouliez sur Internet en étant totalement anonyme ? Repensez donc votre façon de fonctionner, Big Brother vous surveille et est partout ! 
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!