De l'eau liquide sur Mars d'après le robot Curiosity

De l'eau liquide sur Mars d'après le robot Curiosity
Le 14/04/2015 à 03:25 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
3436 0 01 min 00
Après 3 ans d'analyse et de recherche de la part du robot Curiosity à la recherche d'éléments nouveaux, les chercheurs de la NASA annoncent qu'il y a bel et bien encore de l'eau liquide sur la planète Mars !

Après que le robot Curiosity ait trouvé des traces d'eau, ainsi que d'anciens lacs, en Décembre 2013, celui-ci avait trouvé, plus récemment au mois de Mars 2015, des traces d'azote. Seulement quelques semaines plus tard, d'après une étude publiée lundi, de l'eau coulerait encore sur la planète rouge.

Des traces d'eau liquide découvertes

Ce n'est pas de l'eau à proprement parler que le robot Curiosity a découvert, mais différentes traces qui laisse à penser, d'après Morten Bo Madsen, un des auteurs de ces travaux, que l'eau couler encore sur Mars. "Nous avons découvert du perchlorate de calcium dans le sol (...), une substance qui, sous certaines conditions, absorbe la vapeur d'eau présente dans l'atmosphère", a t-il d'ailleurs déclaré.

La nuit sur mars, les températures y sont très fraîches et la vapeur d'eau présente dans l’atmosphère givre en se rapprochant de la planète rouge. Ainsi givrée, la vapeur d'eau est absorbée par le perchlorate de calcium, un type de sel qui empêche l'eau de geler en abaissant le point de congélation habituellement à 0°.

Ainsi, le givre se transformerait en eau liquide et pénétrerait immédiatement dans le sol poreux qui compose la planète mars, ne formant ainsi, ni rivière, ni lac, ni océan, mais laissant des traces visibles et qui ont été détectées par Curiosity lors de ses analyses.

Des traces d'eau liquide aujourd'hui, mais pas de vie

Il y eut de l'eau sur cette planète, d'après les scientifiques, et même beaucoup d'eau, un océan plus grand que l'atlantique était là avant, les traces le prouvent. 6,5 fois plus d'eau, il y a 4,5 milliards d'années, qu'aujourd'hui. Mais avec la perte de son champs magnétique, tout cette eau aurait malheureusement disparu, dispersée dans l’atmosphère.

Toujours d'après cette étude, il est impossible que l'on finisse par trouver de la vie sur cette planète, même si on sait que l'on peut y trouver de l'eau ou de l'azote. Les conditions sont trop inhospitalières pour que l'on puisse trouver un jour un organisme vivant tel que nous les connaissons sur terre. Toutefois, rien nous dit que nous ne trouverons pas des organismes vivants qui puissent résister aux conditions et que nous ne connaissons pas sur notre planète.
2Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!