Coup double pour Cristiano Ronaldo

Coup double pour Cristiano Ronaldo
Le 18/06/2012 à 23:01 par tidjegwada

Vu Favoris Temps moyen
1270 0 02 min 18

Le Portugal l’emporte 2-1 face aux Pays-Bas dans le dernier match couperet du groupe de la mort de cet euro, grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo. Le madrilène fait d’une pierre deux coups puisqu’il qualifie le Portugal pour les ¼ et se relance pour le ballon d’or.


Pour être très honnête avec vous ne je pensais pas qu’on allait voir le « vrai » Cristiano Ronaldo lors de cet euro 2012. Il est vrai que le capitaine de la « seleçao » nous avait gratifié d’une prestation assez moyenne contre l’Allemagne,  puis avait atteint le summum de la médiocrité (pour un joueur de son standing) en ratant deux face à face avec le portier danois lors du second match. Je m’apprêtais donc logiquement à rédiger un article pointant du doigt la saison marathon du lusitanien (je le garde de côté on ne sait jamais) pour expliquer sa contre performance.
 

Un nouveau record pour le Portugal
 

Mais Ronaldo en a décidé autrement un réalisant un match plein, comme on en attend de tous les grands attaquants de cet euro (Benzema, Van Persie si vous me lisez), en inscrivant un doublé qui qualifie le Portugal pour le 5éme ¼ de finale d’euro d’affilée : un record.
Aucune des grandes nations du football européen que sont l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Angleterre ou encore les Pays-Bas, pourtant tous vainqueurs d’au moins un euro ou d’une coupe du monde n’arrive à faire mieux. Cristiano Ronaldo étant titulaire en sélection depuis 2004 il est donc directement impliqué dans les 3 dernières des 5 qualifications d’affilée. Quand on sait que le Portugal est arrivé en ½ finale du mondial 2006 et en 1/8 de celui de 2010 on se rend compte que depuis que Cristiano Ronaldo est en équipe nationale ; non seulement la « seleçao » se qualifie pour toutes les compétitions majeures (3 euros et 2 coupes du monde) mais en plus elle sort de sa poule à chaque fois.
 

Rien n’est perdu pour le ballon d’or


Etant donné que  Cristiano Ronaldo n’a que 27 ans, non seulement les résultats collectifs obtenus avec sa sélection impressionnent mais en plus ils me font dire que tout n’est pas perdu dans la course au ballon d’or, car même si ses statistiques individuelles en sélection ne sont pas extraordinaires, sa seule présence sur le terrain semble être un gage de réussite pour son équipe.
Espérons pour lui que les futurs votants pour l’obtention de ce trophée tant convoité feront une analyse aussi fine que la mienne avant de glisser leur bulletin dans l’urne.
 

Des oranje dépassés, désorganisés, déséquilibrés
 

Pour se qualifier, les deux équipes devaient gagner.  Les hollandais devaient en plus l’emporter avec deux buts d’écarts et espérer une victoire de l’Allemagne dans la rencontre face au Danemark, ce que les allemands ont fait sur le score de 2-1. Les neerlandais ne peuvent s’en vouloir qu’à eux-mêmes pour ce cuisant échec.

Le peuple hollandais et le monde du foot voulait voir jouer ensemble toute l’armada offensive : Huntelaar, Van Persie, Robben, Sneijder et Van der Vaart. Le sélectionneur a cédé sous la pression pour quel résultat  : les Pays-Bas réalisent leur plus mauvais match de cet euro. J’espère que ça montrera à tous les pseudos spécialistes du football que le simple faite de compiler les attaquants  n’est absolument pas un gage de réussite.
L’équipe initiale de Van Marwijk produisait du jeu, était équilibrée et dominait ses adversaires. Il leur manquait juste ce petit soupçon de réussite devant le but. En tout cas l’équipe de « rêve » que tout le monde réclamait à cor et à cri ne valait finalement pas grand-chose, et je soupçonne même Van Marwijk de l’avoir alignée pour prouver à tous que c’est lui qui avait raison ; conscient que les carottes étaient sûrement déjà cuites pour une qualification. En tous cas, lors de ce match contre les portugais qu’ils terminent en 3-1-6 (6 attaquants, 1 milieu défensif, 3 défenseurs) les hollandais faisaient peine à voir.
 

Les buts de la rencontre


Van der Vaart ouvre le score à la 11ème minute d’une frappe du gauche en dehors de la surface bien servi par Robben, ce but donnera beaucoup d’espoir aux Néerlandais car dans l’autre rencontre les allemands ouvraient le score peu après.  Ronaldo égalisera d’une frappe du droit à l’intérieur de la surface idéalement servi par Joao Pereira (28’). Il doublera la mise à 15 minutes du terme de la partie validant la qualification des siens suite à un beau service de Nani après un rush comme il sait bien les faire.
 

Classement final du groupe de la mort :

1 - Allemagne   9pts (+3)

2 - Portugal      6pts (+1)

3 - Danemark   3pts (-1)

4 - Pays-Bas     0pts (-3)

 

 

1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!