La polyarthrite impacte parfois lourdement la sexualité

La polyarthrite impacte parfois lourdement la sexualité
Le 03/10/2016 à 18:53 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
1738 0 00 min 33
Cette maladie est handicapante pour les nombreuses personnes touchées. Ces dernières doivent déjà faire face à des symptômes parfois complexes, mais elles sont également confrontées à des difficultés dans leur vie sexuelle.

La polyarthrite rhumatoïde ne cohabite pas avec la sexualité

De nombreux spécialistes estiment que l’épanouissement sexuel est important que ce soit pour un couple ou les célibataires. Ces derniers ont d’ailleurs recours à la masturbation, car elle aurait des bénéfices pour la santé. Si les hommes tentent de se débrouiller avec quelques accessoires, les femmes acquièrent un gode pas cher qui prend désormais plusieurs formes et diverses couleurs. Parfois, la vie rend le quotidien beaucoup plus difficile, il est donc impossible d’user de ces produits à cause de l’apparition d’une maladie inflammatoire chronique à savoir la polyarthrite rhumatoïde.

La douleur est le symptôme le plus contraignant pour la sexualité

Elle a la particularité de s’attaquer aux articulations, elle favorise l’apparition de symptômes difficiles à supporter et invalidants. De ce fait, il n’est pas rare de voir des couples se séparer à cause d’une vie sexuelle totalement éteinte. Les patients touchés de plein fouet sont souvent confrontés à une douleur parfois importante, il s’agit d’ailleurs du symptôme le plus fréquent. Il entraîne donc diverses limitations dans le quotidien et la sexualité n’est malheureusement pas épargnée. Une enquête a été réalisée par l’Universidad de La Sabana, les résultats ont montré que la polyarthrite avait un impact certain.

Retrouver le chemin du plaisir en évoquant les problèmes

Les statistiques sont relativement inquiétantes, 40% des femmes qui ont participé à l’étude insistent sur le fait qu’elles n’ont plus d’activité sexuelle. Celles qui ont pu conserver ce plaisir ont une fréquence extrêmement faible. Cela n’est pas valable uniquement pour la gent féminine, car les hommes sont aussi impactés par ce problème de santé. Selon le sondage, ils sont 30% à mettre un terme à cet épanouissement sexuel à cause des douleurs. Cette disparition peut donc être à l’origine de la rupture du couple.

Les participants ont précisé que le partenaire qui subit cette situation est souvent tenté de succomber à l’infidélité. Pour les femmes, cette dernière est généralement au cœur de la dégradation du couple. Les patientes victimes d’une telle situation doivent obligatoirement l’évoquer avec leur médecin afin de trouver une solution au plus vite. En effet, la qualité de vie et le bien-être sont primordiaux pour essayer de lutter contre la polyarthrite.
1Top
1Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!