Résultat, classement et résumé de l'étape 19 du Tour de France 2014

Résultat, classement et résumé de l'étape 19 du Tour de France 2014
Le 25/07/2014 à 17:29 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
4152 0 01 min 00
L'étape 19 du Tour de France 2014 emmenait les coureurs entre Maubourguet et Bergerac pour une étape de plaine de 208,5km. Une étape de routine pour les coureurs avant le grand contre-la-montre qui se déroulera demain et pourrait bien, lui, changer quelque chose au classement général. 

Cette avant-dernière étape du Tour de France 2014 n'avait que peu d'intérêt aujourd'hui étant donné que les maillots distinctifs n'allaient pas bouger et que la plupart sont joués. Effectivement, Peter Sagan ne pourra être rattrapé pour le maillot vert. Idem pour Rafal  Majka pour le maillot blanc à pois rouges. Du côté du maillot jaune, Vincenzo Nibali possède bien trop d'avance pour être rattrapé. En bref, une étape de transition en direction de l'arrivée à Paris dimanche et bien sûr, avant, le contre-la-montre qui pourrait bousculer le peloton avec une belle bagarre annoncée entre Thibault Pinot, Romain Bardet, Jean-Christophe Péraud et bien sûr, Alejandro Valverde.

A noter que cette 19ème étape n'a pas pour autant été de tout repos pour les coureurs qui ont du en découdre avec le temps et une pluie intense...

une échappée longue à se former

Dès les premiers kilomètres de l'étape, comme chaque jour quasiment, les coureurs ont essayé de partir à l'attaque pour créer l'échappée mais cela ne fût pas simple avec tout d'abord une attaque de Cyril Gautier (Europcar) de nouveau dès le premier kilomètre, rapidement rejoint par Elmiger (IAM) et Gérard (Bretagne)au 5ème km.

4km plus loin, c'était Tom-Jelte Slagter (Garmin) qui rejoignait le groupe échappé. Derrière, une contre-attaque se mettait en place avec pas moins de 12 coureurs dont un certain Thibault Pinot aux côtés de Peter Sagan, mais cette attaque n'avait aucune chance, Thibault Pinot étant second au classement général, impossible que le peloton le laisse s'échapper.

Au km 14, c'est rein Taramaae (Cofidis) qui sort seul du peloton pour se lancer à l'assaut de l'échappée. Quelques encablures plus loin, Taramaae comptait 35 secondes de retard alors que le peloton était à 2 minutes. Une peloton emmené par l'équipe Astana du maillot jaune avec l'aide de Canondale.

Deux kilomètres plus loin (16ème) Taramaae rejoignait l'échappée et portait le nombre à 5 coureurs en tête de la course avec une avance de 3'10" !

L'échappée reprise pour un sprint massif voulu par le peloton

Dès lors, l'échappée a tout tentée pour maintenir l'écart et que celle-ci aille au bout avec presque 4 minutes d'avance vers le 25ème km, mais le peloton et les équipes de sprinteurs ne le voyaient pas ainsi. Un sprint massif était jouable et il allait être joué.

L'échappée a malheureusement commencé a perdre du temps quand la pluie est apparu sur la route du Tour et celle-ci n'a pu resister au travail des coureurs d'Astana et Canondale, rejoins au 68km par l'équipe Lotto.

A 32km de l'arrivée, Tom-Jelte Slagter (Garmin) tente sa chance et lâche ses compagnons d'échappés pour partir seul alors que l'avance du groupe était de 1'30" sur le peloton.

A 25km de l'arrivée, le coureur de la Garmin était toujours seul en tête et comptait 25 secondes sur ses anciens compagnons d'échappés et 1 minutes sur le peloton.

5km plus loins, l'échappée était reprise par le peloton et Bakelants (OPQS) tentait sa chance en partant en contre-attaque derrière Slagter. Cette n'aura rien donné et quelques coups de pédales plus loin celui-ci était repris alors que le peloton ne comptait plus 20 secondes de retard sur l'homme de tête.

L'échappée était terminé à 13km de l'arrivée au pied d'une ultime côte de 4ème catégorie. Le sprint massif pouvait être lancé et les équipes s'y préparaient !

Le peloton laisse échapper l'homme qu'il ne fallait pas

Mais il ne faut pas trop perdre de temps dans le cyclisme pour se préparer sinon on s'expose à des attaques et c'est ce qu'il s'est passé avec l'attaque d'un autre coureur de la Garmin, le lituanien, Navardauskas. Une attaque qui portait rapidement ses fruits avec une avance de 17" sur le peloton à 8km de l'arrivée.

A 5km de l'arrivée, Navardauskas possédait 25" d'avance sur le peloton et pouvait commercer à espérer aller au bout avec que l'équipe OPQS prenait le relais en tête du peloton. Mais cela était peine perdue, le lituanien de 26 ans a tenu bon et s'impose sur cette 19ème étape alors qu'une chute venait frapper le peloton juste avant l'arrivée.  Une chute où était pris dedans Peter Sagan le maillot vert et Romain Bardet, 5ème au classement général. A moins de 3km de l'arrivée, la dizaine de coureurs pris dans cette chute bénéficieront d'un temps forfaitaire.

Les faits importants du jour

  • Chute de Peter Sagan et de  Romain Bardet

Classement de l'étape 19 et au général

1Top
1Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!