10 ans après sa disparition, Steve Jobs inspire toujours autant

10 ans après sa disparition, Steve Jobs inspire toujours autant
Le 07/10/2021 à 12:07 par Nonoob

Vu Favoris Temps moyen
171 0 01 min 00
Il y a dix ans s'éteint un des pionniers de l'innovation technologique. Si Steve Jobs est particulièrement connu pour son travail chez Apple, l'homme a eu un parcours bien compliqué. En l'honneur de ce dixième anniversaire, ses proches se remémorent les enseignements qu'il leur a laissés. Retour sur cet inventeur visionnaire et ses leçons de vie.

Un visionnaire toujours célébré 10 ans après sa mort


Le parcours impressionnant de Steve Jobs, qui marque encore les esprits, mène sa famille et ses collaborateurs à vouloir marquer l’anniversaire des 10 ans de sa disparition. Pendant un jour complet, la page d’accueil du site Apple s’est ainsi parée d’une vidéo et de photos célébrant l’homme à la tête des innovations. Une lettre, également, rédigée par sa femme et ses enfants, venait célébrer les apprentissages de vie laissés par cet homme particulier.


Entre les débuts difficiles de son entreprise, qui l’ont rendu très sévère, et sa fin de vie dans la maladie, touché par le cancer, Steve Jobs avait une vie personnelle assez compliquée. Cela ne l’a pas empêché de mettre trois valeurs au cœur de ce qu’il a enseigné à ses proches. La beauté, avant tout, prime sur l’ensemble. La beauté de la vie, de la science, des innovations à y développer chaque jour.


C’est de cet amour de la beauté que se développe trois émotions clés à son sens. La sensibilité, l’humilité et, surtout, la curiosité. Être curieux, c’est peut-être un des premiers apprentissages donnés par Steve Jobs. C’est celui, en tout cas, qu’il s’est acharné à mettre en avant même lors de son vivant. Se questionner sur comment, pourquoi, chercher à comprendre et à trouver des solutions. Les plus curieux, alors, épluchent des sites tels que Comment Donc pour étancher cette soif de curiosité sur des sujets divers et variés.


Quels sont les enseignements à retenir de Steve Jobs ?

La curiosité, donc, est un essentiel pour envisager la vie telle que la concevait ce visionnaire. C’est souvent la seule manière d’enfin d’ouvrir les yeux sur son environnement et questionner ce qui peut y être amélioré. Voir, aussi, ce qui est réussi pour s’en inspirer et sublimer ce qui l’est moins. De son vivant, il encourage les jeunes inventeurs ou entrepreneurs qui, comme lui, ont l’amour de la création et de la beauté. De fait, il y a alors de nombreux enseignements à tirer des discours de Steve Jobs. 


Un de ses discours les plus marquants est celui donné à l’Université de Stanford, en 2005, pour une remise de diplôme. L’innovateur profite de l’occasion pour dialoguer sur sa vision de la vie, incitant les jeunes arrivés sur le marché du travail, plein d’espoirs et d’ambition, à se concentrer sur quelques notions clés.

  • Savoir s’écouter et suivre son intuition, pour faire quelque chose qui motive réellement, car le temps passé sur Terre est trop limité pour ne pas s’en donner l’opportunité.

  • Réutiliser toutes ses compétences, même celles qui paraissaient inutiles, en apprenant à faire des ponts entre tous les domaines, en ouvrant au maximum sa curiosité.

  • Être avide de connaissances, certes, mais oser aller de l’avant avec ces dernières, faire le premier pas, poussé par ses ambitions. 

  • Aimer son métier, la seule manière d’apprécier s’y démener chaque jour pour pousser sa carrière ou son secteur plus loin encore, et continuer de chercher jusqu’à trouver cette passion qui motive.


Pixar, Apple : Steve Jobs révolutionne son secteur

Les discours de Steve Jobs savent motiver ou émouvoir, bien sûr. L’affaire, pourtant, a débuté de manière compliquée. La société Apple est créée en 1976 par trois collaborateurs : Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Alors qu’aujourd’hui, le succès de la marque à la pomme n’est plus à questionner, cet essor est loin d’avoir marqué les débuts de l’entreprise. À Cupertino, au contraire, les débuts sont difficiles. Dans les années 80, l’entreprise ne marche pas et les tensions grimpent entre les fondateurs. 


À tel point que Steve Jobs quitte Apple en 1985, un an après l’introduction du MacIntosh sur le marché public. Fondant sa propre entreprise, NeXT, Steve Jobs finit par racheter une division de Lucasfilm qu’il nomme Pixar Animation Studios. Il se révèle alors derrière les films d’animation tels que Toy Story, qui font un énorme succès commercial. Même lorsque Steve Jobs finit par revenir à la tête d’Apple, il demeure directeur propriétaire de Pixar jusqu’à son acquisition par Disney en 2006. Beaucoup oublient souvent ce passage de carrière, bien que cela ne soit pas très étonnant.


Son travail chez Apple, en effet, a de quoi occuper toutes les pensées. L’inventeur, après tout, fourni à l’entreprise le code source qui sera à la base du système d’exploitation MacOS. Celui-ci, encore aujourd’hui, est perfectionné et amélioré à chaque sortie et mise à jour. Ainsi, au fil des 14 années passées à la tête de la boîte américaine, Steve Jobs supervise l’iMac, l’iPad, l’iPod et toutes les autres innovations. 


1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!