Le Botox part des rides pour arriver au cerveau

Le Botox part des rides pour arriver au cerveau
Le 30/04/2015 à 12:29 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
1347 0 01 min 29
Le Botox est utilisé en France depuis un peu plus de 10 ans pour des traitements antirides localisés, mais cette substance ne resterait pas là où elle est injectée et irait jusqu'au cerveau par le système nerveux, d'après une récente étude.

On ne savait pas exactement ce que devenait le botox après que celui-ci soit injecté dans une zone à traiter contre les rides du corps humain et des chercheurs australiens, français et britanniques ont donc effectué une étude, afin de mieux comprendre le cheminement de la toxine botulique, et surprise, celle-ci ne resterait pas en place et monterait jusqu'au cerveau par les nerfs.

Le botox est une toxine utilisée depuis 2004 en France pour estomper les effets du vieillissement de la peau et qui présente des propriétés neurotoxiques puissantes, qui en font l'un des pires poisons pour l'homme. Toutefois, bien dosée, cette toxine permet aux rides de disparaître jusqu'à 6 mois en venant paralyser certains muscles ciblés par les chirurgiens et en accord avec les besoins du patient.

Botox dans le cerveau, les chercheurs ne s'alarment pas

Lors de cette étude, les chercheurs ont analysé le chemin qu'effectuait le Botox dans le corps grâce à une technique de microscopie électronique de pointe. Ainsi, ils ont pu identifier que cette toxine, une fois injectée sur les points définis par les chirurgiens, ne s'occupait pas uniquement d'endormir les muscles ciblés, celle-ci continue son chemin dans le corps via les nerfs. Des nerfs qu'elle utilise afin de se rendre au système nerveux central et ainsi au cerveau.

Dès lors, on s'imagine la dangerosité de la chose et pourtant, les chercheurs ne sont pas alarmistes et insistent sur le fait qu'aucun problème grave n'est survenu depuis la légalisation de cette pratique en France depuis 2004 et l'utilisation ailleurs dans le monde depuis plus de 20 ans. "Le botox est un traitement sans danger, qui est utilisé depuis plus de vingt ans. Il n'engendre aucun effet indésirable, en dehors de la paralysie locale, et est un fantastique médicament pour traiter les maladies entraînant une hyperactivité musculaire", déclare le coauteur de l'étude, Frédéric Meunier.

Utiliser dans la chirurgie esthétique, mais aussi dans le traitement de certaines maladies, le botox pourrait donc nuire au cerveau, même si les chercheurs pensent que non. Alors si vous êtes adeptes du botox ou que vous souhaitez vous y mettre, pensez tout de même à cela avant de prendre votre décision et évitez d'y venir si c'est possible. On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve ! 
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!