Baston : Lucie DsSnts agresse une fille dans la rue, cela n'a pas à faire le tour du web !

Baston : Lucie DsSnts agresse une fille dans la rue, cela n'a pas à faire le tour du web !
Le 30/09/2014 à 13:24 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
7179 0 01 min 00
La France s'offusque depuis quelques mois d'agressions gratuites envers des humains ou des animaux et c'est bien normal, mais cet effet tend à se généraliser du côté des adolescents et cela n'est forcément bienvenu. Effectivement, s'offusquer d'une agression envers un handicapé ou un chaton, d'accord. Mais une bagarre entre deux copines dans une rue, cela n'a pas à faire le tour du web !

Il y a quelques mois, Internet était en émoi face à une vidéo qui faisait le tour des réseaux sociaux et où l'on pouvait découvrir l'agression purement gratuite d'un chaton par un gros con qui n'a rien dans la tête. Puis il y a quelques jours, ce fût au tour d'une jeune fille de faire le tour de la toile suite à l'agression d'une jeune handicapée. Tout cela était "normal" et mettait au grand jour des actes intolérables, mais il ne faut pas que cela devienne une généralité au moindre dérapage.

Agression d'un chaton par un certain Farid de la Morlette

Ce fût la toute première histoire qui a fait le tour du web suite à la mise en ligne, quelques heures après les faits, d'une vidéo où l'on pouvait voir un jeune homme agresser un chaton. En quelques minutes, la puissance d'Internet se déchaînait et l'identité du jeune homme était dévoilée sur Internet. Farid de la Morlette agresse un chaton, la vidéo avait fait le tour du pays et il y avait vraiment de quoi, c'était de la violence purement gratuite.

Suite à cette histoire, le mec avait donc été retrouvé, interpellé et condamné à un an de prison ferme. Il était alors normal que celui-ci soit condamné et il était beau de voir que les internautes avaient pu résoudre une enquête en seulement quelques minutes, là où la police aurait mis bien plus de temps, mais la brèche était ouverte et ce n'était pas forcément la meilleure des choses. 

Agression d'une jeune handicapée par Alicia Durand

Puis est venue l'agression d'une jeune handicapée à Nancy, filmée elle aussi et diffusée dans la foulée sur les réseaux sociaux. Une attaque purement gratuite et surtout, une histoire d'ados à base de "comment tu m'as regardé", "Wesh t'as dis quoi sur moi"... Une histoire comme on peut en voir de nombreuses chaque jour dans nos rues, mais vous avez raison, ce n'est pas pour autant qu'il faut banaliser et laisser faire.

Encore une fois les internautes ont pris à coeur de retrouver la coupable et en quelques minutes, son nom était lâché sur les réseaux sociaux et la police n'allait pas tarder à l'interpeller. Encore un beau geste d'Internet, mais les premières craintes de chasses à l'homme qui se généralisent commencèrent à fleurir et la violence des chasseurs n'avait rien à envier à celle de l'agresseur... 

Bagarre entre deux copines, cela n'a rien d'exceptionnel

Et puis est venu, il y a quelques heures, une nouvelle affaire, mais cette fois, celle-ci est tout à fait banale et pourtant on peut déjà voir un déchaînement de violence sur Internet et une nouvelle chasse à l'homme, alors qu'elle n'a cette fois pas lieu d'être. Il y a nettement de quoi s'offusquer ailleurs sans se mêler d'une histoire privée entre deux copines qui ne nous regarde pas, même si celle-ci est violente.

Car effectivement, la vidéo (visible ci-dessous) est violente, mais cela n'est qu'une bagarre entre deux copines suite à un différent que celle qui a porté les coups à expliquer tout de suite après dans une vidéo (vidéo indisponible à l'heure actuelle).

Certes, il n'est pas agréable de voir de telles scènes et on préférerait que cela n'existe pas, mais ce n'est qu'une vulgaire bagarre comme il en existe des centaines par jour, cela ne devrait pas se retrouver sur Internet et encore moins entraîner tant de haine. Il n'y a qu'à jeter un oeil du côté des groupes de soutien créés sur Facebook pour se rendre compte de la violence des propos tenus à l'encontre d'une certaine Lucie DsSnts, porteuse des coups dans la bagarre. C'est sur, elle a été violente, mais les réactions et propos tenus à son encontre le sont nettement plus et le tout dans une histoire qui ne regarde que les deux copines.

Alors oui, cette jeune fille devrait avoir honte de son comportement, mais ce n'est pas au peuple de la condamner, si toutefois elle doit être condamnée. Sachez faire la part des choses ;) 

Un enchaînement qui pourrait mener tout droit à une guerre civile

Les mots sont peut-être forts, mais sérieusement, nous n'en sommes pas loin. Il n'y a qu'un pas à franchir pour voir demain des lynchages généralisés sur un mec qui aura pissé contre un muret ou qui se sera mal garé ou encore une mamie qui traverse en dehors des clous. Arrêtons-nous là avant qu'il ne soit trop tard.

Ne tombons pas aussi bas et arrêtons de faire de grandes causes pour de petites querelles entre copines, aussi violentes soient-elles. Il y a assez de causes à défendre et de choses bien plus graves qui arrivent chaque jour, certes pas forcément chez nous, mais là oui, offusquons-nous et battons-nous pour que cela cesse. Mais par pitié arrêtons de nous mêler de tout ce qui ne nous regarde pas car nous avons vu une vidéo sur Internet sans connaitre réellement la cause du problème et les protagonistes. A bon entendeur...

 
5Top
4Flop

Réactions

Taki le 01/10/2014 à 21:43

"Ne tombons pas aussi bas et arrêtons de faire de grandes causes pour de petites querelles entre copines, aussi violentes soient-elles."

Je ne pense pas que vous preniez réellement conscience des mots que vous avez écrits. Des adolescentes qui se disputent d'accord. Des adolescentes qui se bastonnent à coups de coups de pieds dans le visage je dis non. D'autant plus que celle qui se trouve à terre, encaisse les coups sans se défendre. D'abord on se frappe, ensuite on utilise des objets et pour finir on tue. Généraliser ce genre d'acte en les considérant comme des bagarres insignifiantes c'est accepter la violence gratuite. A mon avis si vous aviez été à la place de celle qui se faisait frapper vous n'auriez même pas osé écrire ce genre de commentaire.

"Il y a nettement de quoi s'offusquer ailleurs sans se mêler d'une histoire privée entre deux copines qui ne nous regarde pas"

Sur ce point je vous rejoins. Leurs vies privées ne nous concernent pas. Mais en revanche cette réaction violente oui. Aujourd'hui la jeunesse française n'est plus un exemple. Autrefois nous étions des jeunes filles modèles qui n'auraient jamais osé s'exposer ainsi en public pour je ne sais qu'elle dispute. Maintenant c'est l'explosion à la moindre critique, l'irrespect, le règlement de compte et j'en passe. Alors contre tous ses jeunes qui brutalisent sous le coup de l'impulsion ou l?irréflexion le lynchage est de rigueur pour plusieurs raisons. D'une part de cette manière on est surs qu'ils ne recommenceront pas et d'autre part l'exemple est le plus averti pour toucher la population.

« mais ce n'est qu'une vulgaire bagarre comme il en existe des centaines par jour »

En commençant par condamner celle-là on fait le premier pas pour condamner toutes les autres. C?est un des moyens possible pour réprimer ce genre d?actes.

« C'est sur, elle a été violente, mais les réactions et propos tenus à son encontre le sont nettement plus et le tout dans une histoire qui ne regarde que les deux copines. »

Les réactions et les propos tenus à son encontre sont justifiés par ceci : « A la violence on répond par la violence. » C?est tout aussi injustifié que de frapper quelqu?un mais aujourd?hui avec les mentalités accusatrices de la société on cherche à punir pour montrer l?exemple. Toutes ses personnes qui ont réagi, l?on fait car elles ne supportaient pas ce qu?elles avaient vu dans cette vidéo. Parce que c?est contraire aux m?urs. Et dans ce sens leur réaction est justifiée. On n?est pas des bêtes pour se battre dans la rue. On sait parler et on est avant tout civilisés. Ce qui est choquant dans cette vidéo c?est la façon dont cette jeune fille règle ses comptes. Elle n?a pas réfléchi, elle a d?abord frappé. Et CA ce n?est absolument pas normal.

« Alors oui, cette jeune fille devrait avoir honte de son comportement, mais ce n'est pas au peuple de la condamner, si toutefois elle doit être condamnée. Sachez faire la part des choses »

Justement c?est au peuple de la condamner car son acte fait honte à la majorité de la société française. A échelle internationale on peut facilement en faire une généralité. Qui aimerais qu?on dise : « les français sont des violents impulsifs ». Je crois qu?à ce niveau on traine déjà un boulet énorme en termes de clichés et de malus. De plus ce n?est pas un exemple à suivre pour les générations futures. Voilà c?est ça la part des choses. Elle aurait dû réfléchir aux conséquences de ses actes. Volontaires ou pas.

« Il n'y a qu'un pas à franchir pour voir demain des lynchages généralisés sur un mec qui aura pissé contre un muret ou qui se sera mal garé ou encore une mamie qui traverse en dehors des clous. Arrêtons-nous là avant qu'il ne soit trop tard. »

Vous m?avez fait rire. Alors oui les lynchages sont partis pour se généraliser mais à qui la faute ? Les extrêmes en amènent d?autres. C?est un cycle vicieux. Mais si ses personnes sont lynchées c?est parce qu?elles ne respectent pas les règles définies par la société. Beaucoup ont la chance de pouvoir vivre dans ce pays, étudier et profiter du confort de vie. Avant cela aurait été merveilleux, aujourd?hui c?est banal. Combien de jeunes aujourd?hui osent répondre à leurs parents avec insolence ? Autrefois cela n?aurait jamais eu lieu. Certes aujourd?hui nous avons des droits, nous les « enfants » mais ceux-ci ont outrepassés nos devoirs et ce n?est pas normal. On va désormais à l?école par obligation et non plus pour garantir notre avenir. C?est pathétique.
Bref pour en revenir au lynchage qui sera généralisé, je ne pense clairement pas que ça prendra des proportions aussi énormes. Déjà d?une part « pisser contre un muret » c?est interdit par la loi et ça porte préjudice au propriétaire du muret. Uriner dans la rue n?est pas franchement un comportement poli et respectueux. La rue tout comme la ville n?est pas un urinoir géant. Et d'autre part, je doute fort que vous acceptiez sans broncher qu?une personne urine devant votre portail. Ensuite la ville met à disposition des habitants des toilettes publiques « gratuites ». Bref votre exemple n?est pas pertinent.
Enfin le cas de la personne âgée qui traverse hors des passages piétons est extrêmement rare. Ses personnes à mobilité réduite empruntent généralement les voies sécurisées à cause de leur lenteur. Ce sont les jeunes pressés qui traversent en dehors des passages piétons. Et je doute fort qu?on s?en prenne à eux juste parce qu?ils ne traversent pas au bon endroit. Ils risquent déjà bien assez leurs vies en traversant.

Pour résumer si les internautes s?en mêlent c?est parce que c?est un problème d?ordre éthique qui concerne TOUTE la société. Enfin c?est typiquement humain (: preuve d?humanité) de se mettre à la place des autres. Et puis comme dit le proverbe : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas que l?on te fasse ».



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!