Déclarations des pilotes officiels avant le rallye de France 2014

Déclarations des pilotes officiels avant le rallye de France 2014
Le 02/10/2014 à 07:55 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
837 0 01 min 00
Les pilotes du rallye de France 2014 prendront leurs bolides et commenceront à arpenter les routes alsaciennes d'ici quelques minutes, il est grand temps de faire un tour d'horizon de ce qu'ils pensent de cette manche du championnat du monde et quels sont leurs objectifs pour le week-end alsacien.

Faire mieux qu'en Allemagne, garder la troisième place au championnat, espérer qu'il pleuve, montrer que ce n'est pas encore la fin de sa carrière, voilà ce que pensent certains des pilotes officiels avant le départ de la 11ème manche du championnat du monde des rallyes !

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC) : "Assurer ma 3ème place au championnat"

« Je reviens rouler sur l’asphalte avec grand plaisir, car tout s’est bien passé sur ce type de revêtement, la dernière fois en Allemagne. J’espère que je vais encore progresser. J’aimerais pouvoir assurer définitivement ma troisième place au championnat. Cela me permettrait d’aborder les deux derniers rallyes de la saison, l’Espagne et le Pays de Galles, totalement libéré. »

Bryan Bouffier (Hyundai i20 WRC) : "On espère revenir en force" »

« L’Allemagne a été un rallye difficile pour nous, on espère donc revenir en force ce week-end. Il sera particulièrement important d’être performants pour notre rallye national, car nos amis et nos supporters seront au bord des routes. C’est une épreuve que j’ai disputée par le passé dans le cadre du championnat de France, ma dernière participation remonte à 2010. De ces expériences, je retiens que les spéciales sont très belles et qu’elles m’avaient beaucoup plu. Notre objectif est de finir le rallye sans encombre. On fera de notre mieux pour aider l’équipe dans le développement de la voiture. »

Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) : "J’espère qu’il va pleuvoir"»

« On a mené une bonne préparation, avec des essais dans les Vosges, puis l’East Belgian Rally chez moi en Belgique. Il a plu pendant nos essais, ce qui peut s’avérer important si jamais on rencontre des conditions humides pendant le week-end. D’ailleurs, j’espère qu’il va pleuvoir parce que c’est dans des conditions difficiles que le pilote peut vraiment faire la différence. J’ai une bonne expérience sous la pluie et j’y ai toujours été compétitif, en WRC mais aussi plus tôt dans ma carrière, en Belgique. Comme tous les rallyes, la France est une course sprint et il va nous falloir être à la limite en permanence. Mais on est prêts à relever ce défi ! »

Kris Meeke (Citroën DS3 WRC) : "Capables de monter sur le podium"»

« Nous parvenons à jouer les premiers rôles depuis trois ou quatre rallyes. Il faut continuer et essayer de se mêler, de plus en plus, à la bataille pour les avant-postes. Je sais que nous sommes capables de monter sur le podium. À nous d’être au niveau jusqu’à l’arrivée. J’apprécie le type de routes qu’on a en France. Mais j’ai surtout acquis mon expérience lors des nombreuses séances d’essais organisées dans la région. Pour les spéciales de 2014, je vais devoir prendre des cahiers de notes vierges. Nous commençons à avoir l’habitude ! »

Mikko Hirvonen (Ford Fiesta WRC) : "Je suis prêt à relever le défi !"

« Le Rallye de France fait partie des épreuves asphaltes qui me plaisent. Le plus gros challenge, c’est probablement la météo. Ce peut être un rallye de stratégie et il faut s’assurer d’avoir les bons pneus pour chaque étape. La position sur la route peut elle aussi se révéler importante. Mais ce qui compte plus que tout, c’est la précision et la propreté du pilotage, ainsi que le fait de conserver sa concentration quelles que soient les conditions. Je suis monté deux fois sur le podium ici par le passé et ce serait génial de pouvoir se battre pour un résultat similaire cette semaine. Je suis prêt à relever le défi ! »

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC) : "Mieux mener notre affaire que la dernière fois"

« Mon rallye national est toujours un rendez-vous particulier. Mon objectif, une nouvelle fois, sera de décrocher le titre dans mon propre pays. Pour cela, je dois porter à 56 points mon avance sur Jari-Matti Latvala à l’issue de ce rallye. Une victoire serait suffisante. Je pense qu’ici, ce sera encore lui mon principal adversaire. Nous devons mieux mener notre affaire sur le goudron que fin août, et faire en sorte que nos deux voitures rejoignent l’arrivée. »
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!