Amazon se joue de la loi avec ses frais de port à 1 centime d'euro

Amazon se joue de la loi avec ses frais de port à 1 centime d'euro
Le 11/07/2014 à 22:57 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
5184 0 01 min 00
Le 8 Juillet 2014, une loi a été votée qui oblige aux ecommerces de ne plus cumuler un prix réduit de 5% et des frais de port gratuit en France sur les commandes de livres, comme c'est le cas chez le géant américain de la vente en ligne, Amazon. Une loi clairement mise en place pour pénaliser cette boutique, mais chez Amazon il n'aura pas fallu deux jours pour que la réponse se fasse entendre, et quelle réponse !

Effectivement, les librairies classiques en avaient marre que le géant américain de la vente en ligne propose des prix plus faibles et leur vole donc leurs clients. Arguant une concurrence déloyale, celle-ci a fait pression sur le gouvernement et une loi a été établie, puis voté. Le 8 Juillet 2014, celle-ci a été officialisée et chez Amazon, la parade a été trouvée immédiatement.

Qu'est-ce que cette loi "Anti-Amazon" exactement ?

Cette loi "anti-Amazon" est en fait une extension de la loi Lang mise en place en 1981 pour que les livres est un prix fixe dans toutes les librairies françaises. Cet ajout à la loi devait donc pénaliser les sites de e-commerce qui propose une réduction de 5% sur le prix des livres et qui cumule cela à la livraison gratuite de la commande.

Amazon était clairement la cible principale, mais d'autres enseignes du ecommerce en ont aussi fait les frais comme le géant français, la Fnac.

La réponse d'Amazon a été rapide et très efficace

En seulement 24h, le géant américain a répondu à cette loi en modifiant ces conditions de vente et en annonçant qu'une parade avait été trouvé. Les clients ne paieront donc pas plus ou tout du moins tellement peu.

Effectivement, pour ne pas pénaliser ses clients, les dirigeants du site Amazon ont décidé de se plier à la loi en faisant payer les commandes dans lesquelles sont présents des livres, mais à seulement 1 centime d'euro. Une solution efficace et qui déboute en quelque instant une loi qu'il aura fallu des mois à mettre en place.  

A noter que si Amazon a mis cette nouvelle règle en place, ce ne sont pas les seuls, la Fnac, a par exemple, pris exactement le même chemin en facturant aussi 1 centime d'euro la livraison des commandes contenant des livres. 

Les clients sont tranquilles, mais pour combien de temps ?

Certes, les clients vont donc pouvoir continuer de bénéficier de prix réduits sur les livres qu'ils achèteront sur Internet, mais pour combien de temps ? Nul doute que le gouvernement ne se laissera pas abattre aussi facilement.  En même temps, quand on voit le temps qu'il faut pour mettre quelque chose en place, Amazon, la Fnac et les autres boutiques de la vente de livres en ligne ont encore de beaux jours devant eux avant de devoir s'aligner sur les libraires classiques.
7Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!