Bagarre : Des vigiles frappent un festivalier au Garance Reggae Festival 2013

Bagarre : Des vigiles frappent un festivalier au Garance Reggae Festival 2013
Le 29/07/2013 à 19:40 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
5172 0 01 min 00
Incroyable cette action qui s'est déroulée au Garance Reggae Festival qui se déroulait ce week-end à Bagnols-Sur-Cèze dans le Sud de la France. Ces événements roots à l'ambiance Peace and Love ne dérapent que rarement, mais encore faut-il que les agents de sécurité jouent le jeu !

Pour cette édition 2013, la sécurité n'était pas des plus exemplaire et était agressive d'après notre source sur place depuis le début du festival. Plusieurs fois durant le festival, les vigiles étaient agressifs et cherchaient l'affrontement nous rapporte t-elle...

Et fût un moment où cela a dégénéré aux alentours de 22h le samedi 27 Juillet !

D'après l'organisation, tout serait arrivé suite à plusieurs tentatives de "vol". Des personnes auraient souhaité forcer l'entrée sans payer plusieurs fois de suite, auraient jeté ensuite des pierres et canettes en verre sur les vigiles et même les festivaliers, rendant les lieux dangereux d'où l'intervention de la police d'après eux. A aucun moment ceux-ci ne réagissent sur la vidéo alors qu'ils commence leur communiqué par "une vidéo amateur a circulé montrant une altercation entre le service de sécurité et des individus."

Le problème est que notre source était sur place au moment des faits et que sa version n'est pas tout à fait la même...

D'après cette personne (arrivée sur les lieux plus de 30 minutes avant la bagarre), un mec a tenté de forcer l'entrée et a été virée et giflé par un vigile. Jusqu'à là, même si les gifles ne sont pas nécessaires, il n'y a rien de très grave. Mais un dreadu qui était dans les parages a voulu calmer le jeu et a simplement dit au vigile "T'es fou ou quoi, arrête !". C'est à ce moment là que plusieurs vigiles se sont jetés sur lui et ont commencé à le rouer de coups de poing ou de pied...

Le reste de l'histoire ne peut être contestée, elle est filmée dans la vidéo ci-dessous.

Il est vraiment temps que les vigiles de sécurité apprenne la patience et le calme car ce n'est pas le premier événement en France où on croise une sécu hardcore et violente quand même... De plus, c'est cette fois un type non-violent qui en fait les frais, c'est inadmissible dans un tel événement !

Le Garance Festival restera quand même une fois de plus l'événement de l'été au niveau du reggae mais il faudrait peut-être que l'équipe organisatrice commence un peu a regarder qui elle embauche. Surtout ceux qui sont censés protéger 60 000 personnes et non leur taper dessus... 
6Top
12Flop

Réactions

laulau le 29/07/2013 à 21:39

Pour info, la réponse du Garance aux allégations ci-dessus :

Suite au Garance Reggae Festival 2013, une vidéo amateur a circulé montrant une altercation entre le service de sécurité et des individus.
Ces images sont effectivement choquantes, il importe cependant de re-contextualiser les faits :

- Samedi 27 juillet un peu après 22h, cinq individus sans billets et manifestement alcoolisés ont tenté de forcer le passage de l'entrée du Parc Arthur Rimbaud à la hauteur du pont le séparant de l?aire d?accueil. Ils ont été repoussés, une première fois par les agents de sécurité.

- Ces individus se sont ensuite cachés dans la forêt, face à l'entrée du camping, d'où ils ont « caillassé » pendant de longues minutes les agents de sécurité ainsi que le public en train de rentrer sur le festival. Deux agents de sécurité ont ainsi été blessés.

- Rapidement rejointes par d?autres personnes qui ont également pris-à-parti les agents de sécurité, les individus ont tenté une seconde fois de forcer le passage vers l?entrée du site, occasionnant une altercation avec les agents de sécurité qui les ont à nouveau repoussés, les individus se sont alors dispersés.

- Après quelques minutes d?accalmie, des jets de pierre et de bouteille en verre ont repris de plus belle, depuis le pont, les bords de la Cèze ainsi que de la forêt, mettant en grand danger les festivaliers ainsi que les agents de sécurité sous le pont. La production a alors fait appel à la Police, qui est intervenue afin de rétablir le calme.

Pendant 5 jours, le service d?ordre a assuré la sécurité de 60 000 festivaliers avec un grand professionnalisme. Des incidents de ce type ne sont hélas pas toujours évitables, et nous ne pouvons que le regretter.

L?équipe de Garance Production tient à rappeler qu?elle condamne toute violence, quelle qu?elle soit.

Robertlemiro le 30/07/2013 à 14:50

Salut Laulau, cette version de l'organisation a été publiée avant que nous publions la notre. C'est d'ailleurs suite à cette déclaration que nous avons souhaité apporter ce que nous avons vécu sur place. Nous attendons toutefois que l'organisation veuille bien répondre à notre version, car celle-ci a été vécu sur place pendant l'incident !



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!