Dieudonné glisse une nouvelle quenelle à Manu

Dieudonné glisse une nouvelle quenelle à Manu
Le 31/01/2014 à 20:19 par Alpachinois

Vu Favoris Temps moyen
1929 0 01 min 00
Un mois de janvier qui aura été agité pour l'humoriste. Contrôles fiscaux, perquisitions et gardes à vue, il nous dit tout !

Ce n'est pas une surprise, il va régler quelques comptes avec l'actuel ministre de l'intérieur en la personne de Manuel Valls.Surnommé par l'humoriste, "el blancos" (par rapport à une vidéo dans laquelle il se plaignait du manque de "blancos" dans sa ville d'Evry) et choufleur (par rapport à ses oreilles décollées).Il en profite aussi pour dézinguer le président de la République François Hollande suite à ses affaires de coeur (ou de cul c'est selon). Là aussi il n'y va pas avec le dos de la cuillère en le comparant à un "genre de chat de gouttière mixé avec un lapin".
Il revient sur les interdictions dont il a fait l'objet et ne manque de rappeler que le résultat est qu'il est maintenant partout en France. En effet, ce buzz qu'a lancé Manuel Valls a provoqué de la curiosité chez les français qui se sont rués pour voir le nouveau spectacle de Dieudonné "Asu Zoa" (qui est en fait une version rebaptisée du spectacle "Le Mur").
Sans rancoeur (du moins dans l'humour) il ne manque pas de rappeler que Manuel Valls fait -7% (dans les sondages) alors que l'humoriste a fait +200%.
Il revient ensuite sur la perquisition et les conditions dans lesquelles cela s'est déroulé. Clairement, cela ressemble à une chasse à l'homme et les pressions fiscales exercées sur l'homme sont indignes d'une République.Il annonce que le hacker du site dieudosphere a été identifié (par des sympathisants de Dieudo) mais qu'aucune enquête sérieuse n'a pris le pas.Vous verrez donc beaucoup de nouvelles infos dans cette vidéo et quelques surprises dont le DVD de son spectacle "Le Mur".
13Top
2Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!