Un permis à point pour les chinois sur les réseaux sociaux

Un permis à point pour les chinois sur les réseaux sociaux
Le 28/05/2012 à 12:56 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
492 0 02 min 53
Afin d'éviter aux chinois d'être trop libres et ainsi pouvoir dire tout ce qu'ils pensent du gouvernement et de la vie dans leur pays, un permis à point est instauré sur le réseau social, Weibo !

Après la censure qui envahit le web chinois depuis des années via les recherches interdites par exemple, voici venue une nouvelle façon de réduire les libertés des chinois sur Internet, le permis à points.

Chaque utilisateur qui s'inscrit sur le réseau social Weibo disposera dorénavant d'un stock de 80 points auquel on soustraira des points à chaque transgression des règles (diffusion de rumeurs, plaintes contre le gouvernement, révélation de secrets etc.).

Ainsi, si un utilisateur se sent trop libre et dévoile des choses qui devraient rester secrètes, son compte perdra des points et pourrait être supprimé si il arrive à 0.

Toutefois, il pourra se permettre de perdre des points car en utilisant des offres promotionnelles, il pourra en regagner.

Est-ce un nouvel objet de censure ou tout simplement un moyen de gagner encore plus d'argent ? Ah les chinois, ça craint vraiment...
2Top
1Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!