Sarkozy interviewé par Apathie et Calvi sur RTL

Sarkozy interviewé par Apathie et Calvi sur RTL
Le 27/02/2012 à 20:27 par Alpachinois

Vu Favoris Temps moyen
1259 0 06 min 10
Si vous voulez voir un exemple de veulerie journalistique dans toute sa splendeur, cette vidéo servira de cas d'école.

Peut-on encore parler d'interview tant les questions de ces deux journalistes qui peuvent sembler au départ valables, ne sont pas suivies de contre-argument ?
Comment peut-on croire que Yves Calvi ou Jean-Michel Apathie, si prompts à détruire les petits candidats, se couchent autant devant ce monarque ?
Je ne peux pas penser qu'on puisse se foutre de la gueule des russes ou des chinois et avoir cet exemple sous nos yeux.
Bon, ok si vous n'êtes pas à fond dans la politique il y a des choses qui vous paraîtrons naturelles et vous vous direz "ah ben là, le sarko les a bien mouchés". Il n'en est rien, chacun tient à garder sa place et aucun des deux n'ira (trop ?) loin.
Par où commencer ? Je n'en sais rien tellement le discours est plein de démagogie, tellement il s'attache a des micro-détails ("Trouvez-vous normal qu'un prof n'ait pas de bureau ?") et la perle des perles étant à la 7:48 où il ment carrément sans qu'aucun des deux journalistes ne relève.
En effet, il dit qu'il a "voté des traités présentés par François Mitterand, l'acte unique, la monnaie unique" alors qu'il n'était pas député au moment de voter cela. Cet article vous l'expliquera plus en détail.
L'article cité plus haut pose tout un tas de questions intéressantes que je me permets de reprendre ici :

"Que se passe-t-il à ce moment dans la tête de nos trois éditocrates ? Ne lisent-ils pas la presse ? Sont-ils passés à côté de ce mini-buzz datant d’à peine quatre jours ? N’ont-ils pas préparé l’émission ? Sont-ils complètement incultes sur notre histoire récente ?"

"Le pire, c’est que Nicolas Sarkozy puisse tenter un coup aussi grossier. Il le fait car il sait qu’il va le réussir, et qu’il ne rencontrera aucune résistance en face"

Une question demeure, si ces "journalistes" (oui j'ose les guillemets) laissent passer une énormité pareille alors ne sont-ils pas des assistants du système qui finalement les protège (ou les rémunère cela revient au même) ?

Je ne m'acharnerai pas sur le sort de ces pauvres (pas tant que çà remarque) malheureux qui doivent avoir de plus en plus de mal à se regarder dans une glace (au moins çà réfléchit), mais plutôt que des complexes militaro-industriels dirigent les medias et que le chef de l'état se soit arrangé pour que la presse soit verrouillée.

On devrait vraiment y réfléchir à deux fois avant de parler de Droits de l'Homme et autres foutaiseries aux chinois et au reste du monde.
3Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!