Clash entre Mélenchon et un sympathisant du Front National

Clash entre Mélenchon et un sympathisant du Front National
Le 27/06/2012 à 12:56 par Alpachinois

Vu Favoris Temps moyen
3514 0 05 min 16
Altercation assez agressive entre Jean-Luc Mélenchon et un militant Front National qui l'accuse de gagner 40 000 € / mois.

En effet, ce qui aurait pu être traité avec davantage de dignité sans pour autant recourir à l'insulte l'a été avec beaucoup de mépris et des attaques ad hominem envers le militant frontiste.
Si l'accusation parait exagérée (40 000 euros par mois n'étant pas le salaire d'un sénateur), je pense qu'il aurait pu le remettre à sa place d'une façon plus élégante et surtout sans montrer autant de haine (doigt levé, menace physique limite).

Mais bon Mélenchon, dès qu'il y a une caméra il ne se sent plus. D'autant qu'avec des gardes du corps c'est assez facile de faire le malin.

Mélenchon va finir par devenir le Nasri de la politique s'il continue ainsi. Triste époque ! 
4Top
0Flop

Réactions

jack-shirack le 27/06/2012 à 23:53

les machos qui distribuent des faux tracts ignobles et colportent des ragots pour faire passer leurs idées racistes, ce n'est pas grave ; mais Mélenchon qui se défend, ça ce n'est pas acceptable ? C'est votre "article" qui, par sa bêtise, révèle une triste époque.

jack-shirack le 27/06/2012 à 23:55

à ma connaissance, Mélenchon ne l'a pas insulté ; il l'a appelé "imbécile", ce qui ne relève pas de l'insulte mais du diagnostic.

Alpachinois le 28/06/2012 à 02:51

Il dit "gros imbécile avec un poichiche", si vous pensez que c'est du diagnostic allez donc diagnostiquer des gens dans la rue avec ce type de phrase et vous reviendrez en parler s'il vous reste encore des dents.

Quant aux tracts, vous êtes hors sujet car ce n'est pas le sujet de l'article mais plutôt de pointer du doigt celui qui se dit près du peuple et qui se comporte davantage comme un petit prétentieux élitiste. En même temps quand on est franc-maçon sur trois générations, sénateur de gauche (si, si, çà existe) et qu'on prétend défendre les intérêts du peuple c'est se foutre aussi légèrement de la gueule du monde.
Les français ne s'y sont pas fait prendre et il se dégonflera comme s'est dégonflée la baudruche Besancenot.
Si les travailleurs veulent être représentés dans ce pays il faudra qu'ils soient représentés par des gens qui les connaissent et les réprésentent plutôt que par leurs fossoyeurs.



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!