Accident à Saint-Jacques de Compostelle : Les boîtes noires parlent

Accident à Saint-Jacques de Compostelle : Les boîtes noires parlent
Le 31/07/2013 à 03:13 par Crunkydnb

Vu Favoris Temps moyen
391 0 01 min 00
Les conditions de l'accident de train qui s'est déroulé à Saint-Jacques de Compostelle le 24 juillet dernier commencent à s'éclaircir grâce aux boîtes noires présentent à l'intérieur du train.

En effet, le conducteur du train parlait au téléphone avec un membre du personnel de la Renfe qui semblait être un contrôleur, qui lui fournissait des informations afin de lui indiquer le chemin que devait suivre le train en arrivant à El Ferrol (la destination finale prévue) et "il semble qu'il consultait un plan ou un document similaire en papier".

Le tribunal a précisé que le train roulait à 192 kilomètres/heure avant le lieu de l'accident et qu'un frein avait été activé quelques secondes avant la catastrophe.

M. Garzon Amo, le conducteur du train âgé de 52 ans, avait signalé avant l'accident que le virage était dangereux et que ce n'était pas possible d'accepter cela. D'après lui, tout le monde savait que c'était un endroit difficile pour circuler.

Le conducteur a été placé sous contrôle judiciaire et ne pourra pas quitter l'Espagne pendant six mois sans autorisation de la part de la justice. Sa licence a également lui a été retirée pour la même période.
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!