Choc : un arbistre torturé et décapité au Brésil

Choc : un arbistre torturé et décapité au Brésil
Le 09/07/2013 à 20:53 par PseudoEnCarton

Vu Favoris Temps moyen
5741 0 01 min 00
Le football devient un milieu violent. Après les fanatiques PSG, voilà qu'au Brésil, le ballon rond rend fou au point que le public torture et décapite un arbitre.

Le match de foot amateur du 30 juin a rapidement tourné au drame dans le nord brésilien, à Pio XII dans l'état du Maranhao.
A moins d'un an de la coupe du Monde, cette nouvelle fait vraiment froid dans le dos quand on voit la violence et l'insécurité brésilienne.
Dans cette affaire, l'arbitre de vingt ans Oravio de Jordao Catanhede da Silva donne un carton rouge à un joueur de 31 ans. Le footballeur Josenir dos Santos  Abreu ne supporte pas l'exclusion et frappe l'arbitre à coups de poing et de pied. Dans la panique, le jeune arbitre sort un couteau et poignarde à maintes reprises le sportif qui décèdera sur le chemin de l'hôpital. Voyant le dérapage mortel, le public gronde et abat ses foudres sur l'arbitre débutant.
Après l'avoir ligoté, il est lapidé par la foule puis décapité. Sa tête est embrochée au bout d'un pieu pour venger la mort du footballeur. Une autre version de l'histoire raconte qu'on aurait coupé à la faucille les membres de l'arbitre pendant qu'un des manifestant lacéré de coups de poignard sa nuque...
A l'heure actuelle, la police aurait arrêté un des responsables, Luis Moraes Sousa, mais deux autres sont encore recherchés par les services de l'ordre.
Quoi qu'il en soit, le football national voit encore sa cote se réduire et, avant la Coupe du Monde, c'était vraiment le genre de publicité à éviter.
2Top
3Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!