Il recherche une cocotte-minute sur le web et se fait interpeller

Il recherche une cocotte-minute sur le web et se fait interpeller
Le 03/08/2013 à 00:21 par Crunkydnb

Vu Favoris Temps moyen
2713 0 01 min 00
C'est une histoire assez atypique qui s'est déroulée au mois d'avril dernier. Une famille américaine a vu la police débarquer chez elle suite à des recherches sur Google incluant les termes "cocotte-minute" et "sac à dos".

La police pensait qu'une attaque terroriste était en préparation lorsqu'un père de famille a fait des recherches sur Internet afin de faire du shopping. Les produits en cause : une cocotte-minute et un sac à dos... Il n'en a pas fallu moins pour que la police arrive au domicile familial alors que la femme de monsieur Catalano était au travail.

Les policiers sont entrés dans l'habitation pour immédiatement poser des questions comme "D'où venez-vous ?", "Où est votre femme ?", "Où travaille-t-elle ?". Bref, vous l'aurez compris, un interrogatoire bien complet.

C'est ensuite que les forces de l'ordre ont fouillé la maison pour au final ne rien trouver et ont demandé au mari s'il avait une cocotte-minute. L'homme répondit qu'il en avait une et la police l'interrogea pour savoir si cela allait servir à la conception d'une bombe artisanale. La réponse fût "Non" bien sûr et ajouta "ma femme s'en sert pour cuisiner le quinoa". Un des agents a immédiatement répondu "Mais qu'est-ce que le quinoa ?".

Les forces de l'ordre se sont ensuite défendues en expliquant à la famille qu'elles avaient reçu un appel de la part de l'employeur du mari qui trouvait suspect le fait que l'homme ait utilisé les termes "sac à dos" et "bombe cocotte-minute" lors de ses recherches sur la toile.

VDM si je puis dire !
3Top
0Flop

Réactions

Alpachinois le 04/08/2013 à 21:01

C'est Minority report ma parole !

Crunkydnb le 14/08/2013 à 16:34

@Alpachinois :
Bienvenue en 2013 !



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!