Grinder : faut-il passer à l'électrique ?

Grinder : faut-il passer à l'électrique ?
Le 19/01/2021 à 17:18 par Nonoob

Vu Favoris Temps moyen
3149 0 00 min 22
Un grinder est un formidable outil qui permet d'effriter ses herbes ou son tabac. On peut aussi le nommer "moulin à herbes" ou "broyeur à tabac". C'est un petit accessoire pratique que l'on peut emmener très facilement partout avec soi. Il existe un large choix de grinders, ils peuvent être colorés, sobres, en plastique, en métal... Ils sont aussi proposés sous leur forme manuelle ou électrique. Alors, lequel est fait pour vous ?

Choisir son grinder

Que ce soit pour réaliser des cigarettes roulées ou pour moudre des épices pour sa cuisine, le grinder est un formidable outil, qui remplace les ciseaux à merveille. Diversifié en de très nombreuses gammes, il est vite difficile de faire son choix ! On distingue notamment deux modes de fonctionnement : le grinder manuel et le grinder électrique.

Le grinder classique doit être tourné manuellement à la main. On ouvre son grinder, on dépose ses herbes dans sa partie supérieure puis on referme. Il faut ensuite tenir le grinder entre ses mains et effectuer un mouvement de gauche à droite pendant le temps voulu. Il ne reste plus qu'à rouvrir le tout pour récupérer ce qu'on a broyé. Dans le même esprit, il existe des grinders à manivelle, ce qui veut dire qu'on n'effectuera pas le mouvement des mains de gauche à droite, mais on tournera une manivelle située sur le dessus. C'est pratique mais ces grinders sont difficilement transportables, car ils sont plus fragiles que les autres.

Dans le cas d'un grinder électrique, qui fonctionne avec des piles, il ne faut faire absolument aucun effort : on dispose ses herbes ou son tabac, on referme le tout et on se contente d'appuyer sur un bouton on/off. Il permet d'obtenir une herbe moulue très rapidement, finement et, surtout, complètement uniforme. Il est pratique si vous avez besoin de moudre une grande quantité de tabac ou d'herbes au quotidien. Ils ont aussi l'avantage de proposer des designs étonnants, ce qui est un atout, si le côté esthétique est un point important pour l'acheteur.

Les différents matériaux

Il faut aussi noter que les grinders peuvent être en deux parties (modèle simple) ou en trois, quatre parties ou plus (ce sont des modèles plus gros que les autres). Ils possèdent aussi plusieurs types de dents, elles peuvent être en pics, en ailerons, en dents de requins... Ils existent aussi différentes matières, les grinders peuvent être en bois, en alu, en métal ou autres.

Difficile de choisir au milieu de toutes ces propositions, mais, en réalité, chaque matériau possède ses avantages et ses inconvénients. Le grinder en bois est esthétique, car il s'agit d'une matière noble, et surtout, c'est la première à avoir été utilisé pour sa fabrication. Cependant, le bois est sujet à l'usure et le mouvement pour broyer les herbes sera un peu plus difficile. Les grinders en métal sont généralement plus solides, ils ont donc un meilleur rapport qualité prix. Mais ils sont également lourds, donc moins facile à transporter.

Ceux en plastique sont les plus économiques, mais aussi les plus fragiles, étant donné qu'ils cassent très facilement. L'idéal est de prendre du plastique à base de chanvre, il est plus résistant que la moyenne. Enfin, il reste le grinder en aluminium qui a le principal atout de faciliter grandement le mouvement de rotation et d'avoir une bonne espérance de vie, en plus d'être léger. Il existe des grinders composés d'autres matières plus rares, comme l'or ou le titane, mais ils ont l'unique avantage de posséder un côté "bling bling".

1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

Ah mince, pas d'articles similaires, quelle bande de branleurs ces éditeurs quand même

... Ou pas!