Alerte à la rage, mort d'un chien infecté dans la Loire

Alerte à la rage, mort d'un chien infecté dans la Loire
Le 24/05/2015 à 05:04 par Robertlemiro

Vu Favoris Temps moyen
3324 0 01 min 44
La rage est une maladie éradiquée en France depuis près de 15 ans, mais celle-ci vient de faire une réapparition avec la mort d'un chien, dans le département de la Loire, qui était infecté par la rage. Une mort qui a semé le trouble et l’inquiétude dans une petite commune de la Loire et qui inquiète grandement les autorités, toujours à la recherche de 6 des 19 personnes ayant côtoyées le chien récemment !

C'est durant un séjour en Algérie que ce chien, de race Bull-Terrier, avait contracté la rage. Âgé de 6 mois, celui-ci a perdu la vie dimanche dernier, 17 Mais 2015, des suites de la rage d'après l’Institut Pasteur. Une mort qui inquiète dans le petit village ligérien et qui confronte les autorités compétentes à un sérieux problème, celui de retrouver toutes les personnes qui ont croisé la route de ce chien depuis son retour d'Algérie.

Un chien et un humain mordu !

Dans la nuit du dimanche 17 Mai au lundi 18 Mai, dans une petite commune du département de la Loire, à Chambon-Feugerolles précisément, un chien Bull-Terrier a attaqué et mordu une personne de son entourage, ainsi que le chien d'un voisin, juste avant de rendre l'âme. La préfecture a rapidement réagi en annonçant que le chien était atteint par la rage.

La rage est une maladie qui a disparu en France suite à la campagne de vaccination des renards en 1998. Cet animal était un des principaux porteurs de cette maladie et depuis, celle-ci ne fait que de rares apparitions sur le territoire français et met à chaque fois les autorités sur le pied de guerre. Depuis 2001, seul un cas a été déclaré en France. Celui d'un chaton qui, tout comme le Bull-Terrier, rentrant d'un séjour au Maghreb.

19 personnes en contact, 6 toujours introuvables !

Outre la personne agressée et le chien du voisin, d'autres personnes ont été en contact avec ce chien infecté. C'est d'ailleurs ces personnes que les autorités ont immédiatement recherchées après la mort de l'animal. Au total, 19 personnes ayant eu un contact, avec l'animal au poil blanc et répondant au nom de Sultan, ont été identifiées, mais toutes n'ont pas encore été retrouvées. Toutes les personnes qui ont été en contact avec ce chien ont été priées de se rendre immédiatement au centre antirabique de l'Hôpital Nord de Saint-Étienne.

Samedi en fin de journée, malgré les recherches actives et les annonces dans les médias, seules 7 personnes avaient été traitées et 6 autres étaient en cours de traitement. De ce fait, 6 personnes sont toujours activement recherchées afin d'être traitées à leur tour et ne pas risquer de mettre leur vie an danger et propager une épidémie de rage dans tout le pays.

De leur côté les habitants du petit village sont appelés à la plus grande prudence, alors que leurs animaux sont en quarantaine avec interdiction formelle de sortir.

Toutes les précautions sont actuellement prises pour que cet incident en reste là, croisons les doigts pour que tout se termine bien et que ce chien n'est pas transmis la rage autour de lui !
1Top
0Flop

Réactions

poischiche le 24/05/2015 à 07:48

Autrefois les chiens mouraient. aujourd'hui ils décèdent! Drôle d'époque, on ne pourra plus appeler son animal de compagnie RIP.



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

... Ou pas!