Bref, c'est la fin de la série :(

Bref, c'est la fin de la série :(
Le 29/06/2012 à 15:35 par Alpachinois

Vu Favoris Temps moyen
337 0 01 min 00
L'équipe de Bref vient d'annoncer que la série allait s'arrêter et donne son explication aux téléspectateurs.

Voici la citation officielle de l'équipe que je vous copie à la fin.
Si vous avez la flemme de tout lire je vous fais un résumé ci-dessous !

Si au début l'équipe était motivée et pleine d'idées novatrices, cette euphorie s'est estompée avec le temps. La crainte de faire "la saison de trop" aidant, ils ont préféré mettre un terme à la série.
Le motif est d'après eux purement artistique par conséquent une panne d'inspiration ou plutôt le sentiment d'avoir fait le tour.
 
Bref. On arrête “bref.” : Cette année aura été complètement folle pour nous. “bref.” est et restera une des plus belles choses qui nous soient arrivées. Et toutes les bonnes choses ont une fin. Cette saison 1 qui s’achève s’est faite en trois fois. Trois sessions.

Une première session de 40 épisodes, pendant laquelle nous avons posé les bases de ce que serait notre série, présenté les personnages, inventé les codes et raconté l’histoire de ce héros que beaucoup ont présenté comme un loser et que nous trouvons simplement “normal”.
Nous voulions lui faire grimper une côte, à ce personnage. Le faire courir après cette fille, puis arriver au sommet à la fin de la session.

Quand s’est posée la question de faire une deuxième session, nous avons réfléchi. Beaucoup. Nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas le laisser là-haut, qu’il allait falloir le faire redescendre, dévaler la pente, se casser un peu la gueule. D’un autre côté, nous avions peur de - déjà - nous ennuyer et donc, de vous ennuyer. Finalement, nous avons trouvé suffisamment d’idées qui nous faisaient marrer pour se lancer dans 40 nouveaux épisodes.

Et puis s’est posée la question d’une troisième session et nous avons décidé de la faire courte - deux petits épisodes - et de refermer “bref.”

The end.

Notre leitmotiv depuis le début était de surprendre, vous comme nous et nous avons maintenant le sentiment, l’intime conviction que le dessin est fini et qu’il serait dommage de colorier la table.

Nous avons grandi avec ces séries américaines qui bien souvent faisaient “la saison de trop” et nous ne voulions pas tomber dans ce piège que nous sentions venir.

Merci.

Nous avons eu la chance de travailler dans des conditions extrêmement rares à la télévision, nous avons eu une totale liberté artistique et une véritable écoute en production dont Canal + et Le Grand Journal ont été les garants pendant toute cette année. Leur confiance aura été la plus saine des pressions.
Merci à eux d’avoir cru en nous depuis les premières minutes jusqu’à ces derniers épisodes.

Et maintenant ?

La série finira le 12 juillet lors d’une émission spéciale “bref.” du Grand Journal où les deux derniers épisodes seront diffusés.
Nous avons pensé les 82 épisodes de “bref.” pour qu’ils soient visionnables plusieurs fois, certains spectateurs passent des heures à fouiller dans les images et à faire des recoupements, nous espérons que cela permettra à la série d’avoir une deuxième vie entre vos mains, maintenant qu’elle est complète.

On se revoit quand ?

Ce site commence là où la série s’arrête justement pour vous tenir au courant de ce qu’il va se passer après “bref.”, à propos de “bref.”, dans les prochains mois. Nous avons plein de nouvelles idées, plein de projets et nous espérons que vous en entendrez parler le moment venu. Ce n’est pas parce qu’un dessin est fini qu’on ne va pas sortir de nouvelles feuilles !

Pour terminer, merci à tous ceux qui nous ont soutenus, qui ont parlé de la série autour d’eux, cette oeuvre est une des oeuvres les plus proches de ce que nous sommes et c’est grâce à vous que nous avons pu l’emmener exactement là où nous le voulions.

Bref. Merci !

Kyan Khojandi, Bruno Muschio et Harry Tordjman.
1Top
0Flop

Réactions



Vous devez être inscrit pour commenter cet article
Il y en a pour quelques secondes et donne accès à de nouvelles fonctionnalités.

Dans le même style

Ah mince, pas d'articles similaires, quelle bande de branleurs ces éditeurs quand même

... Ou pas!